Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Récompense : Mohammed Aachati, un peintre de l’enfance et du rêve


Rédigé par La rédaction le Mercredi 24 Novembre 2021

Le samedi 25 septembre 2021, le Salon Opéra, Ravel et la Verrière de l’hôtel Intercontinental, a été plein d’artistes, d’écrivains et de scientifiques venus des quatre coins du monde pour assister à la Cérémonie de Remise des Prix que la Commission Supérieure des Récompenses de la Société Académique d’Arts Sciences Lettres «ASL ». Chaque année, Paris tient à honorer des candidats en signe de reconnaissance pour leurs efforts et leurs mérites dans les arts de la littérature et des sciences. L‘artiste peintre marocain Mohammed Aachati a été honoré cette année lors de cette cérémonie de la médaille d’Argent en 2020/ 2021.



L‘artiste peintre Mohammed Aachati n’est pas à sa première consécration internationale. Bien qu’il est titulaire d’une maîtrise en « Finances des entreprises », cet ancien Cadre Comptable administratif et financier à l’Office Chérifien des phosphates « OCP » et responsable dans différents départements à l’Office d’Exploitation des Ports (ODEP, Marsa Maroc), Certifié Coach en Programmation Neurolinguistique PNL, n’a pas cessé de cultiver sa passion et sa vocation est d’être « Artiste peintre ».

En 2016, il reçoit deux médailles d’Or en France, et fut reçu la même année Membre honoraire de l’Accademia Italia in Arte Nel Mondo. L’académie italienne lui a attribué plusieurs Prix et distinctions « Prix Minerva, Prix Diego Velasquez, Prix Pablo Picasso, Prix Leonard de Vinci, et Renoir ».

Il a participé aux hommages rendus aux Grands maîtres, Rembrandt, Michelangelo Merisi da Caravaggio et Leonardo da Vinci. Il a exposé à la Salle Maccagnani à Lecce en 2017. L’Association Bolonaise « Los Specchio Di Alice » a choisi ses toiles pour illustrer les couvertures et les pages de la revue « Quaderni » depuis septembre 2016 jusqu’à fin 2019.

Il est intégré à son Encyclopédie Italienne d’Art et de poésie l’« Homme Nouveau » éditée à Bologne, et lui a reproduit plus d’une vingtaine d’oeuvres commentées en français et en italien. L’encyclopédie a été offerte aux plus hautes instances européennes telles que le Président Italien, Le Vatican, le Président Français et à Sa Majesté Mohammed VI.

L’artiste peintre Mohammed Aachati fut attiré par le dessin et par les couleurs dès son jeune âge. Il est resté comme il aime le préciser fidèle à lui-même. « Je garde au fond de moi, comme un trésor cette fraicheur d’âme de mes souvenirs d’enfance. J’invente des formes se couvrant de couleurs vives et lumineuses. Ma peinture est l’expression de la liberté ».

« Le rêve occupe une place importante pour moi ; il constitue un levier artistique dont on ne peut se passer. Je l’utilise souvent dans mes créations artistiques pour libérer mes angoisses et mes joies. Ce retour à l’enfance constitue un réservoir de « souvenirs », que j’essaie de transcrire sur la toile avec des couleurs pures innocentes pour retrouver cette sensation de naïveté hors du temps ; un voyage dans les temps, une invitation du passé non pas pour oublier le présent, mais comme un tremplin pour se projeter dans un avenir harmonieux et joyeux. Une sorte de jeu ou le temps est un tout sans limite ».