Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Rapport : Un an de pandémie, le gouvernement revient sur la démarche entreprise


Rédigé par la rédaction le Samedi 13 Mars 2021

Cela fait un an que le Coronavirus s’est incrusté dans le territoire national. A cette occasion, le gouvernement a publié un rapport baptisé “Un an de gestion de la pandémie Covid-19” qui retrace l’action collective et les efforts consentis dans le combat contre la crise sanitaire.



Rapport : Un an de pandémie, le gouvernement revient sur la démarche entreprise
En droite ligne des Hautes orientations royales, les autorités marocaines ont fédéré leurs efforts pour faire face à la pandémie et limiter ses répercussions sanitaire, sociale, économique et psychologique, indique le rapport dans son préambule.

Ce dernier qui présente un résumé sur les quatre phases de la gestion de la pandémie durant 2020, précise que la première phase a commencé dès l’apparition des premiers cas dans le monde jusqu’à la détection du premier cas au Maroc le 2 mars 2020.
 
La deuxième phase, qui a pris fin le 25 mai 2020, a été marquée par le confinement sanitaire et une “résistance collective” du peuple marocain face à la pandémie sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, fait observer la même source, ajoutant que cette phase a été marquée aussi par des mesures concrètes notamment la création du Fonds dédié à la gestion de la pandémie et le soutien accordé aux personnes affectées par le confinement.
 
Pour ce qui est de la troisième phase, allant du 25 mai au 20 juillet 2020, elle a été marquée par l’allègement graduel des mesures de confinement, sur trois étapes, et l’approbation par le Parlement du projet de loi de finances rectificative (PLFR), qui a été mis en œuvre.
Cette phase a également été marquée par les concertations entre l’exécutif les partenaires économiques et sociaux, sans oublier celles menée avec les forces vives du pays au sujet de la gestion de la pandémie et de la période post-pandémie.

Durant cette étape, il y a eu également le renforcement des capacités du système de santé national en vue de lui permettre de faire face à la flambée des contaminations, et ce Conformément aux Hautes Instructions Royales. A cet égard, une enveloppe de 2 milliards de Dh a été allouée à partir du fonds spécial de gestion de la pandémie du coronavirus, pour couvrir les dépenses relatives notamment à :
  • L’achat des dispositifs médicaux et équipements des hôpitaux (1000 lits de réanimation, 550 respirateurs et autres appareils) ;
  • L’achat des dispositifs nécessaires aux analyses (kits de prélèvement et kits de test) ;
  • L’achat des médicaments ;
  • Le renforcement des moyens de fonctionnement du ministère de la Santé.

S’agissant de la quatrième phase- du 20 juillet au 31 décembre 2020- elle a été axée sur la préparation de la campagne nationale de vaccination contre le virus, avec la mise en place des dispositifs de relance économique, notamment pour les secteurs les plus touchés par la crise.
 
En dépit d’une étape difficile que traversent les pays du monde, le Maroc, grâce à l’engagement et au sens élevé de patriotisme et de sacrifice des citoyens, toutes catégories confondues, a pu éviter le pire, souligne encore le communiqué, ajoutant que le Royaume s’est distingué par rapport à d’autres pays connus pour leur économie et infrastructures sanitaires.
 
Engagé dans le course mondiale aux vaccins anti-Covid, le Maroc s’est positionné rapidement et sereinement sur le marché à travers des étapes clés, précise le rapport.
  • Le 20 août, le Maroc conclut deux accords de coopération en matière d’essais cliniques du vaccin anti-Covid-19, avec le laboratoire chinois CNBG (China National Biotec Group Company Limited).
  • Le 18 septembre, le Maroc signe un mémorandum d’entente pour l’acquisition d’un vaccin anti-Covid-19 produit par la société russe R-Pharm et développé à Oxford par la compagnie pharmaceutique AstraZeneca.
  • Le 9 novembre, Sa Majesté le Roi donne Ses Hautes Orientations pour le lancement d’une opération massive de vaccination contre la Covid-19.
  • Le 8 décembre, Le Roi Mohammed VI a donné ses instructions au gouvernement pour instaurer la gratuité du vaccin anti-Covid au profit de tous les Marocains
  • Le 24 décembre, le Conseil du Gouvernement réuni sous la présidence du Chef du Gouvernement suit, notamment, la présentation, par le Ministre de la Santé, du programme national de vaccination contre la Covid-19.
 
Le bilan d’une année de pandémie ajoute que dès la réception des vaccins à l’aéroport jusqu’au suivi post-vaccinal, en passant par le transport des doses, la mobilisation des ressources humaines et matérielles ainsi que la procédure de prise de rendez-vous pour la vaccination, tout a été étudié et préparé.
 
Dans ce même sens, le rapport indique que le Maroc continue à se démarquer dans ce combat par une campagne nationale de vaccination remarquable reconnue et saluée par l’Organisation mondiale de la Santé.