L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Régions

Rabat / Patrimoine : Balima ou l’arlésienne d’une réouverture tant attendue


Rédigé par Houda BELABD le Lundi 19 Septembre 2022

La rénovation de l’hôtel Balima, fleuron du patrimoine hôtelier du Royaume, est en suspens depuis près de dix ans. Les nostalgiques de cet établissement mythique se posent beaucoup de questions quant à sa réouverture.



Ph : DR
Ph : DR
La reprise des activités de Balima n’est pas prévue pour demain. Pourtant, elle était censée avoir lieu en 2015, puis en 2017, avant d’être reportée à 2019. Interrogé sur les raisons de ces ajournements de dernière minute, Yann Lechartier, directeur délégué au patrimoine de la compagnie, se livre sans ambages: « La réouverture de Balima a été reportée pour plusieurs raisons. Parmi elles, figurent le changement des équipes et la rénovation des locaux. Nous ne voulons pas dénaturer le caractère de ce monument. Nous voulons avant tout qu’il conserve son prestige et sa gloire d’antan ».

Ainsi, après trois ans de travaux en suspens, la phase finale de la rénovation vient d’être lancée pour la fin de l’année en cours.

« Nous n’en savons pas plus sur la date exacte de la réouverture de l’hôtel, mais le pire, à savoir la fermeture, a été évité de justesse », rassure Yann Lechartier. Rappelons qu’en 2015, Balima a dû faire face à une procédure judiciaire qui opposait les dirigeants de la société immobilière du même nom aux anciens patrons de l’hôtel à proprement parler. La société de gestion a refusé à plusieurs reprises d’accepter les verdicts lui ordonnant de libérer les lieux.

Toutefois, après un jugement en première instance, puis un second en appel, en sa défaveur, elle s’est finalement exécutée.

Face à cet imbroglio de longue haleine, elle a choisi de se conformer à la décision du tribunal en échange d’une indemnité d’expulsion s’élevant à un total de 19,2 millions de DH. De ce fait, après avoir effectué les démarches administratives liées à l’obtention des autorisations nécessaires à sa remise en état, la société a désormais la gestion exclusive de l’hôtel en propre. Bien qu’aucun détail n’ait encore été communiqué sur la réouverture de cet hôtel légendaire de la capitale, nous avons toutefois été informés que les études de rénovation sont toujours en cours et que les travaux de réhabilitation devraient durer, au bas mot, quelques mois.

Balima, de l’histoire à la mémoire

C’est au milieu du Protectorat français que le légendaire Hôtel Balima fait ses premières armes. Fondé par Louis Mathias, un Français originaire de Bourgogne, l’hôtel a été le quartier général des grandes personnalités de l’art et de la politique d’ici et d’ailleurs. C’est en mai 1928 que Balima est réellement né. Son nom est une contraction des premières syllabes des noms de famille de ses trois premiers partenaires. Lucien Bardy, André Liorel et Louis Mathias.

Inauguré et ouvert au grand public en octobre 1932, il devient rapidement le porte-drapeau de l’hôtellerie marocaine de cette période de l’Histoire. Cotée à la bourse de Casablanca, la société Balima est dirigée par la famille Mathias. Yann Lechartier en est le directeur général délégué.



Houda BELABD