Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Rabat : Lancement d'un projet de lutte contre le Covid-19 à travers l'appui à l'innovation et à l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes


Rédigé par K.A le Vendredi 13 Novembre 2020

La Commission nationale marocaine pour l'éducation, les sciences et la culture et l'Organisation du monde Islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) ont lancé, jeudi dernier à Rabat, le projet de lutte contre le Covid-19, à travers l'appui à l'innovation et à l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes.



Rabat : Lancement d'un projet de lutte contre le Covid-19 à travers l'appui à l'innovation et à l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes
 
Ce projet s'inscrit dans la continuité des projets réalisés en partenariat entre l'ICESCO et la Commission nationale marocaine pour l'éducation, les sciences et la culture. Il vise à soutenir les efforts de 10 pays africains pour faire face aux répercussions du Covid-19, à savoir le Maroc, le Niger, le Sénégal, le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, le Nigeria, le Soudan, la Mauritanie et la Côte d'ivoire. Un don de 200.000 dollars est octroyé pour la mise en œuvre de ce nouveau projet ayant pour but de développer l'esprit de l’entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes, notamment ceux issus du milieu rural et du secteur informel, a indiqué, à cette occasion le ministre de l'Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, et président de la Commission nationale marocaine pour l'éducation, les sciences et la culture, Saaid Amzazi.
 
Ce projet s'aligne avec les axes de la feuille de route du développement de la formation professionnelle qui a été présentée devant SM le Roi Mohammed VI en avril 2019 et qui concernent l'instauration de nouveaux mécanismes permettant d'intégrer une partie du secteur informel dans le secteur formel, ainsi que l'instauration d'une culture entrepreneuriale chez les jeunes, a relevé M. Amzazi.
 
Il vise, également, à développer l'esprit entrepreneurial et l'innovation chez les jeunes et les femmes issus du milieu rural en renforçant leurs capacités de production de produits hygiéniques (gel hydroalcoolique) et d'équipements (masques de protection). Ainsi, de tels projets sont considérés comme un modèle de partenariat constructif Sud-Sud que le Maroc encourage et qui permet un nouveau départ aux bénéficiaires, dans le cadre de la création d'emplois stables, a poursuivi le ministre.
 
Dans le cadre de ses missions, la Commission nationale déploie de grands efforts pour accompagner les projets et les programmes lancés par l'ICESCO, visant à promouvoir les domaines de l'éducation, des sciences de la culture, considérés comme des locomotives indispensables permettant de réaliser le développement global et la prospérité des sociétés, a fait observer M. Amzazi.
 
De son côté, le directeur général de l'ICESCO, Salem Ben Mohammed Almalek a indiqué que le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, est un modèle à suivre en termes de mesures permettant de faire face à la pandémie de Covid-19.
 
Ce nouveau projet se fixe comme objectif de renforcer les capacités des jeunes et des femmes et de les soutenir dans la création des start-up génératrices de revenus, a poursuivi M. Almalek, saluant l'initiative de la Commission nationale consistant à créer une unité chargée de la gestion et du suivi du projet. A l'issue de cette cérémonie, à laquelle ont été présents, notamment, le secrétaire général de la Commission, les représentants de l'OFPPT et de la CGEM ainsi que des responsables et des cadres à l'ICESCO, un mémorandum d'entente a été signé entre la Commission nationale et l'ICESCO, définissant les principaux axes du projet et le système de gouvernance approuvé pour sa mise en œuvre, en plus des mécanismes de financement mis en place.
 
En somme, ce projet s'inscrit dans la continuité des projets réalisés en partenariat entre l'ICESCO et la Commission nationale marocaine l'éducation, les sciences et la culture. Le premier projet a concerné l'acquisition et la distribution de produits, matériels d'hygiène et de prévention pour les personnes sans-abris, tandis que le deuxième a porté sur l'acquisition et la distribution des tablettes au projet des élèves des établissements d'enseignement public issus du milieu rural.