Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : Dar Darkoum, le nouveau visage de Maymana


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Mardi 20 Octobre 2020

Bien que la situation soit peu rassurante, à cause de la Covid-19, certaines entreprises continuent à investir et sont porteuses d’un optimisme réconfortant.



Rabat : Dar Darkoum, le nouveau visage de Maymana
Malgré l’effondrement de 70% de ses ventes, Maymana, marque marocaine de pâtisseries fines, boulangerie, viennoiseries, plats à emporter et organisateur de réception, garde son optimisme. 

Actuellement, les 8 points de vente situés dans les aéroports du Royaume sont temporairement fermés et les activités liées aux événements et réceptions tournent au ralenti, mais la Maison Maymana ne compte pas baisser les bras. La fondatrice, Mme Naïma Berrada Benchekroun, explique que tout est mis en œuvre pour conserver le versement des salaires de son équipe, qui compte 350 personnes. Elle précise que ses employés sont les plus grands atouts de l’entreprise : « Dans cette Maison l’humain a toujours été au centre de tout et le restera. Nous continuerons à investir dans la formation, et souhaitons maintenir en activité l’ensemble de nos équipes », confie-t-elle. Cependant, les aides fournies pour conserver la main d’œuvre sont minimes. Pour l’instant, l’entreprise puise dans ses réserves et crédits bancaires pour continuer à payer ses employés et ses charges courantes.

La crise a frappé très dur, mais la marque ne se décourage pas. Elle poursuit sa stratégie de développement retail en ville avec l’ouverture, d’une nouvelle boutique au cœur de Mahaj Riad à Hay Riad le jeudi 15 octobre. Les ouvertures d’autres nouveaux points de vente sont prévues dans les principales villes du Royaume. 

Le Service Livraison, une bouée de sauvetage
L’activité de livraison a permis à la marque d’attirer de nouveaux clients, de générer de nouveaux revenus permettant de maintenir un bon niveau d’activité.

La logistique pour les expéditions a été développée en un temps record et les clients sont livrés par la propre flotte de l’entreprise avec les mesures de prévention COVID-19, mises en place et certifiées par AFAQ AFNOR.

Face aux nouveaux comportements et habitudes d’achat des clients, Maymana s’adapte aux circonstances et développe de nouveaux produits et de nouvelles offres : plateaux repas individuels, formats personnalisés pour les réceptions, plats à partager à la maison, lunchboxes,...

Par ailleurs, Maymana vient de lancer une grande campagne de communication annonçant son 35ème anniversaire et par extension sa nouvelle signature institutionnelle : MAYMANA, MAISON MAROCAINE CRÉATRICE D’ÉMOTIONS DEPUIS 1985. 

À laquelle s’ajoute pour l’ouverture de la nouvelle boutique : Dar Darkoum. Pour raconter son histoire, tout en présentant sa nouvelle adresse de Mahaj Riad, Maymana s’apprête à diffuser un magazine inédit et exclusif, en direct sur les réseaux sociaux. Il s’agira de donner la parole à la grande famille MAYMANA, à ceux qui font son histoire : ses employés, ses dirigeants mais aussi ses clients et amis fidèles qui lui sont chers, surtout en cette période de crise. L’occasion sera aussi de partager, à la manière d’un plateau de télévision, l’univers complet de cette marque marocaine qui a décidément le vent en poupe.

Chez MAYMANA on garde espoir : « Les temps sont durs mais soyons optimistes.

Adaptons-nous et restons persuadés que nous sortirons tous de cette crise, cela nous rendra encore plus fort ! », conclut Naima Berrada Benchekroun.
 
Kenza AZIOUZI 

  


Dans la même rubrique :
< >