Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Rabat : Coup d’envoi du projet « Voix et Leadership »


Rédigé par Chaimae BARKI le Mercredi 1 Décembre 2021

Le projet «Voix et Leadership des Femmes» a été lancé, mardi, à Rabat, à l’initiative du réseau international Oxfam (Oxford Committee for Relief Famine) en partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH). Détails.



Rabat : Coup d’envoi du projet « Voix et Leadership »
Dans le cadre du projet « Voix et Leadership des Femmes », Oxfam Maroc a organisé, ce mardi un séminaire de lancement en présence de l’ambassadrice du Canada au Maroc et de la présidente du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) ainsi que des Organisations de Défense des Droits des Femmes (ODDF), et des réseaux des régions Tanger- Tétouan-Al-Hoceima ; Rabat- Salé- Kénitra et Casablanca-Settat, bénéficiaires du Fonds pluriannuel de ce projet.

« Nous voulons à travers ce projet traiter les problématiques relatives aux droits des femmes à travers des actions efficaces et efficientes, qui traduisent la conviction que la protection de ces droits nécessite un renforcement des capacités des acteurs, dont les associations oeuvrant dans le domaine, et une meilleure coordination des efforts, afin de venir à bout des différents défis découlant de ces problématiques », nous a précisé le secrétaire général du CNDH Mounir Bensalah .

Une initiative qui plaide pour la jouissance des droits humains des femmes …

Cette initiative « Voix et Leadership des Femmes » vise l’amélioration de la jouissance des droits humains pour les femmes et les filles ainsi que la progression de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ainsi, à cette occasion, l’ambassadrice du Canada au Maroc, Nell Stewartet, a salué, les organisations de défense des droits des femmes et des droits humains pour leurs actions de lutte contre toute forme de violation des droits des femmes et des filles, ajoutant que le Canada appuie fermement leur détermination et engagement dans ce domaine. Les violences à l’égard des femmes et des filles se manifestent à la maison, à l’école, dans la rue au travail, sur Internet et ailleurs, a-t-elle souligné, considérant que la propagation de la pandémie de Covid- 19 a exacerbé ces violences.

De son côté, le secrétaire général du CNDH Mounir Bensalah a souligné que ce projet reflète l’engagement des parties prenantes à oeuvrer pour le développement de la condition des femmes, à travers des initiatives concrètes visant à renforcer leurs capacités. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mobilisation pour la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, a-t-il relevé, signalant que cette action a trait au renforcement des capacités des associations de la société civile, en tant que levier pour une société juste et équitable. Et d’ajouter « Avec nos partenaires, nous avons opté pour le lancement du projet dans un timing exceptionnel; un timing de mobilisation globale en faveur des droits des femmes au Maroc et au monde entier, lancé sous le signe des 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre du système des Nations Unies ».

Le directeur d’Oxfam-Maroc a, quant à lui, relevé que la propagation de la Covid-19 a fortement impacté tous les secteurs d’activité, estimant que les femmes furent les principales victimes économiques et sociales de la crise sanitaire.

Rappelons que ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme phare financé par Affaires Mondiales Canada (ministère fédéral chargé notamment des relations diplomatique et consulaires, du commerce international et de l’aide au développement) visant à répondre aux besoins des organisations locales de défense des droits des femmes dans 30 pays, dont le Maroc.

Chaimae BARKI


Dix organisations vont bénéficier d’un fonds pluriannuel de plus de 5 MDH

Au terme de cette rencontre, dix organisations ont été retenues pour bénéficier du fonds pluriannuel qui s’étalera sur une durée allant de 24 à 30 mois. Ce fonds qui mobilise un budget total de 5 520 000 MAD, vise à apporter un soutien financier et technique au fonctionnement des ODDF et à leur programme d’activités. Les 10 organisations retenues seront aussi accompagnées dans l’élaboration de leur plan de renforcement interne au niveau des aspects de gouvernance organisationnelle, de gestion, de compétences techniques et de pérennisation. De même, 4 réseaux de défense des droits des femmes ont été sélectionnés pour bénéficier du fonds pluriannuel réseaux, mobilisant un budget de 735.462 DH sur une durée allant de 12 à 18 mois.