Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

RBM-FAR (0-1) : Après 9 ans d'attente, les Militaires enfin finalistes de la Coupe du Trône !


Rédigé par A. KITABRI le Dimanche 1 Août 2021



Avantage des FAR dès les 20 premières minutes

La conservation, la circulation, la pression et l'initiative étaient Militaires. Les Rajaouis défendaient et tentaient les contres. Le seul danger était le coup franc tiré par Daoudi jusqu'à la 20ème minute.

 Hrimate, Daoudi et Moujahid maîtres du milieu

Une partie fermée, un bloc bas du RBM, pas d'occasions produites dans le jeu, un bloc haut des FAR, tel est le bilan des premières 30 minutes. Daoudi, Hrimate et Moudjahid étaient à la base de la récupération et de la transition.

Un joli but de Gnadou

A la 34e minute, une belle séquence et un beau but de Gnadou: une passe de Hrimate en profondeur, une ratée de la défense du RBM, et une jolie retournée, un ciseau, ont été finalisés en beauté par Gnadou. Le ballon a trouvé le cadre (0-1). 

Une activité latérale

Durant la première mi-temps, le jeu était surtout concentré du côté gauche des FAR, droit du RBM, grâce à Khaloui (FAR) et à Hajjar (RBM). 

Une maîtrise militaire

L'avantage dans le score a renforcé la maîtrise du jeu. Le RBM, sans réaction, a été facilement dépossédé du ballon dès le milieu du terrain. Les Mellalis étaient constamment battus lors des duels du milieu des Militaires plus performants.

Une domination sans finition

Physiquement et techniquement, les FAR semblaient plus compétitives devant le RBM trop prudent, trop statique, sans transition entre la défense et l'attaque et en conséquence sans opportunités offensives. Les Militaires coulissaient bien en vertical et en horizontal. Une seule occasion a produit l'unique but de la première mi-temps. 

On a refait le jeu de la première mi-temps

Lors de la deuxième mi-temps, les joueurs ont refait le jeu de la première mi-temps. Les FAR dominaient et se procuraient les opportunités. Le RBM défendait, repoussait et subissait. Le ballon circulait dans la moitié du terrain du RBM à l'avantage des FAR. 

Le RBM très chanceux

Le Raja était bien chanceux de ne pas encaisser d'autres buts. Physiquement, les Mellalis étaient épuisés et avaient du mal à suivre le ballon constamment possédé par les Militaires. Certains s'arrêtaient même de jouer dès la perte du ballon. 

El Jarbaoui face aux FAR

Seul le gardien El Jarbaoui tenait bon face aux assauts des FAR. Il a multiplié les interventions et les parades pour maintenir son équipe dans le match, une équipe complètement sous l'emprise de l'adversaire. 

Un réveil trop tardif du RBM

Les FAR se sont qualifiées à la finale de la Coupe du Trône. Le score aurait dû être plus large en leur faveur tellement elles ont dominé la partie et tellement elles se sont créées d'opportunités. Les Mellalis n'ont fait que défendre. On ne les a vus en attaque que lors du temps additionnel. C'était trop tard.