Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Que manger en cette période de confinement ?


le Mercredi 25 Mars 2020

La vigueur de notre système immunitaire peut être renforcée avec une alimentation appropriée. Alors que faut-il manger pour être moins vulnérable au Covid-19 ? Réponse de notre spécialiste, Dr Yousra Moustafid, nutritionniste.



L'équilibre alimentaire, clé d'un confinement sain
L'équilibre alimentaire, clé d'un confinement sain
Tout d’abord, il est conseillé d’élaborer une liste de courses de base, contenant les principaux groupes alimentaires et macronutriments (protéines, fruits et légumes, sauces, céréales, lipides sains comme de l’huile d’olive…).
 
Pour affûter ses défenses naturelles, il faut de bons apports en protéines, pour moitié d'origine animale (viande, poisson, œufs…) et pour moitié d'origine végétale (céréales, lentilles, pois chiches, noix…). Ces aliments permettent également de faire le plein de fer et de zinc, des minéraux essentiels à l'immunité.
 
Des fruits et des légumes pour les fibres
 
 Évidemment, avant de se jeter sur les denrées non périssables (pâtes, riz, conserves), les nutritionnistes conseillent de faire le plein et d’utiliser des aliments frais, notamment pour éviter le gaspillage. D’autant que certains fruits et légumes, telles que les racines (pommes de terre, patate douce, oignons), ou les agrumes, peuvent se conserver tels quels assez longtemps, souligne ainsi Dr. Yousra Moustafid.
 
Les fruits, les légumes et les aromates frais et de saison sont aussi indispensables, car ils recèlent beaucoup d'antioxydants et de fibres. Ils vont stimuler le microbiote intestinal, notre première ligne de défense contre les microbes. Enfin, pour améliorer l'activité des globules blancs, il faut miser aussi sur les poissons gras et les huiles riches en oméga-3.
 
Dr Moustafid conseille aussi de faire attention à la teneur en sel des produits préparés ou non périssables, le sel y étant souvent ajouté en guise de conservateur. Mieux vaut parfois bien rincer ses aliments achetés en conserve ou bocal, quitte à resaler soi-même ensuite. Et si l’on cuisine un peu, on évitera de resaler un plat préparé affichant déjà une teneur en sodium élevée, et privilégiera les épices et aromates pour ajouter de la saveur. 
 
Boire tout autant
 
 Quand on reste à la maison, on peut être tenté de moins boire d’eau. Pourtant c’est essentiel de continuer à boire 1,5 L d’eau par jour. On limite la consommation de café, et on privilégie la consommation de tisane si on veut une boisson chaude. Si on boit de l’eau filtrée, il faut bien penser à changer le filtre qui peut être un nid à microbes. Sinon, nous avons la chance d’avoir une eau au robinet de qualité qui peut être consommée sans modération.

Meryem El Bahrassi