Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Province de Midelt / CNDH : Réhabilitation du site de Tazmamart


Rédigé par La rédaction le Mardi 21 Décembre 2021



Province de Midelt / CNDH : Réhabilitation du site de Tazmamart
Une délégation du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) s’est enquise, samedi dans la commune Guers Tiallaline, du projet de réhabilitation du site de Tazmamart. Conduite par la présidente du CNDH, Amina Bouayach, cette délégation s’est informée sur l’état d’avancement des travaux des différentes composantes de ce chantier socio-culturel et économique important.

Inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation (IER), ce projet porte notamment sur la réhabilitation des bâtiments existant sur le site, la construction d’un mémorial et l’aménagement extérieur du site.

Tous les bâtiments existant sur le site ont été diagnostiqués en vue de leur réhabilitation pour l’intérêt communautaire et sont destinés principalement aux habitants du douar Tazmamart et ses environs, notamment pour l’enseignement, les cours d’alphabétisation, les coopératives et les activités culturelles. Mme Bouayach a indiqué que cette visite intervient après celles effectuée depuis plus d’une année au site de ce chantier important par une délégation du CNDH.

La visite actuelle a pour objet de s’enquérir de l’état d’avancement du projet de réhabilitation du site de Tazmamart, réalisé dans le cadre de la poursuite de la mise en oeuvre des recommandations de l’IER liées à la préservation de la mémoire collective, a-t-elle souligné.

«Nous sommes très confiants quant au progrès des travaux», a-t-elle poursuivi, faisant savoir que le taux d’avancement des travaux, qui était de l’ordre de 25 % l’année dernière, s’établit actuellement à 95 %. Elle a précisé que les travaux du projet de réhabilitation du site sont sur le point d’être achevés afin que cet espace soit ouvert au public, relevant que ce site sera un «espace pour la vie».

D’un coût global de 12 millions de Dh, le projet de réhabilitation du site se trouve dans une phase avancée de réalisation, grâce à l’engagement de l’ensemble des départements concernés. Plusieurs projets sociaux et culturels, réalisés dans ce cadre dans les domaines notamment de la santé et de la jeunesse, seront achevés à la fin du mois de décembre courant.