L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Prolongation de l’année scolaire : le grand dilemme de l’égalité des chances !


Rédigé par Saâd JAFRI le Jeudi 4 Janvier 2024



Prolongation de l’année scolaire : le grand dilemme de l’égalité des chances !
Pas plus d’une semaine après l’accord conclu entre le gouvernement et les syndicats de l’enseignement sur la mouture du nouveau Statut Unifié, le ministère de l’Education a publié un plan national de gestion du temps scolaire et d’organisation pédagogique des apprentissages. L’idée est de tourner la page des grèves et entamer une nouvelle phase où l’intérêt des élèves sera pris en compte pour que la reprise de la saison scolaire se déroule dans les meilleures conditions et surtout pour rattraper, ne se serait-ce qu’en partie, le temps perdu. Le plan de Benmoussa prévoit donc de repousser la date de fin d’année pour toutes les filières, tout en dotant les élèves d’un accompagnement pédagogique pour qu’ils soient au point pour les examens.

Des mesures qui bousculeront certainement les calendriers de certains ménages dont les enfants aspirent à finir leurs études à l’étranger, mais qui évitent au Royaume le redoutable scénario de l’année blanche, dont les conséquences sociales et institutionnelles seront incommensurables. Mais reste encore le dilemme de l’égalité des chances entre les élèves. Car oui, si ceux du secteur public ont vu pas moins de 8 millions d’heures de classe partir en fumée, les apprenants du privé ou du moins la grande majorité n’ont pas souffert du mouvement de grève, qui a dominé toute la session d’automne. C’est dire que les écoles privées, qui, d’habitude, bouclent leur programme scolaire à la mi-mai, auront cette année plus de marge pour préparer davantage leurs enfants aux examens de fin d’année. Reste à voir aussi si la semaine supplémentaire accordée par la tutelle est suffisante pour mettre à niveau les élèves du secteur public, qui en ratant les classes finissent par perdre graduellement leur engagement, dynamisme et enthousiasme pour l’apprentissage. Mécanismes de soutien pédagogique spécial intelligents, heures supplémentaires pendant les vacances, adaptation des programmes scolaires… l’Exécutif a Incontestablement mis le paquet, il ne reste plus qu’à espérer que l’année soit réellement sauvée ! 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News