Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Présidentielle française : Emmanuel Macron réélu pour un second mandat


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 24 Avril 2022

Le président français sortant, Emmanuel Macron (La République en Marche), a été réélu, dimanche, pour un second mandat, s’imposant au second tour face à la cheffe du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, selon les premiers résultats annoncés peu après la fermeture des bureaux de vote à 20h00 (heure de Paris). Le président français a obtenu 58,2% des suffrages. Détails.



Le président sortant, Emmanuel Macron, a été réélu pour un second mandat à l’Elysée, selon les résultats provisoires, qui viennent d’être annoncés. Le candidat de la République en Marche a obtenu  58,2% des suffrages au second tour de l’élection, battant ainsi pour la deuxième fois d'affilée, sa rivale du Rassemblement national, Marine Le Pen, qui a eu 42,8% des voix. Le président français a obtenu un score inférieur à celui qu'il a réalisé en 2017, où il a récolté 66,1% des voix au second tour face à la même candidate du RN. 

À 44 ans, Emmanuel Macron est le premier président de la cinquième République à être réélu hors cohabitation. Il s’agit également du premier président à être élu pour un deuxième mandat depuis Jacques Chirac, sachant que ni Nicolas Sarkozy ni François Hollande n’ont réussi à le faire. 

Le président français a pu convaincre une majorité de Français, après le débat de l’entre deux tours, où il s’est imposé face à la candidate du Rassemblement national. Un débat où il a été jugé, par les observateurs politiques français, plus convainquant que son adversaire. 

Marine Le Pen a aussitôt réagi après l'annonce de sa défaite, en prononçant un discours devant à ses partisans  rassemblés dans son quartier général. De con côté, le candidat malheureux de la France insoumise, Jean Luc Mélenchon, a également réagi. Il s'est félicité de la défaite de Marine Le Pen qui, à ses yeux, menace l'unité de son pays.  Le leader de la FI n'a pas manqué cette occasion  pour appeler les Français et notamment ses électeurs au premier tour  à se mobiliser lors des élections législatives, qui auront lieu juin prochain,  et voter pour son mouvement politique. 

Rappelons que le deuxième tour a été marqué par une forte abstention. Le taux de participation  a été estimée  à 63,23% à 17 heures en France, un chiffre pour autant  inférieur à 2017.