Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Poussière noire : La ville de Kénitra face à cette «énigme environnementale»


Rédigé par Chaimae BARKI le Dimanche 12 Décembre 2021

Le mystérieux phénomène de la «poussière noire» apparu à Kénitra en 2012, se propage à nouveau dans plusieurs quartiers de la ville. La société civile locale tire la sonnette d’alarme. Le point.



Poussière noire : La ville de Kénitra face à cette «énigme environnementale»
Inquiétant les habitants de la ville de Kénitra, le phénomène de la «poussière noire» a réapparu depuis un certain temps. En effet, les résidents de certains quartiers de la ville ont constaté une fine couche de poussière noire sur les bords des fenêtres et des terrasses, ainsi que sur le linge, déplorent des Kénitréens dans des groupes animés par des activistes et militants écologistes sur les réseaux sociaux, en témoignent des images montrant un grand nuage de fumée sur l’ensemble de la ville, depuis quelques jours.

De même, des conseillers communaux de l’Alliance de la fédération de gauche ont adressé une correspondance à Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement Durable, à propos du retour inquiétant de cette «énigme environnementale » qui couvre le ciel de Kénitra.

« Depuis un certain temps, le phénomène de la poussière noire émanant de la zone industrielle et, en particulier, de la centrale thermique, se propage au niveau de plusieurs quartiers de la ville. », précisent les conseillers dans une correspondance. Et d’ajouter : « Ce phénomène de la poussière noire, qui affecte la santé des citoyens habitant à proximité de la zone industrielle, perdure depuis des années et suscite une grande colère populaire ». Même son de cloche chez le Président de l’Association « Oxygène pour l’Environnement et la Santé », Ayoub Krir, « La poussière noire continue de s’abattre sur cette ville. Elle émane de l’ancienne station thermique, d’où se dégage chaque jour un grand nuage noir», affirme- t- il.

Selon cet associatif, qui regrette l’inertie des responsables de la ville concernant le règlement de ce problème, la qualité de l’air à Kénitra pose depuis un certain temps des problèmes. «Le phénomène de la pollution touche l’ensemble de la ville, surtout depuis que cette affaire de poussière noire a éclaté en 2012. L’état de la qualité de l’air dans la région s’est nettement dégradé et il semble que les habitants de cette ville doivent prendre leur mal en patience » . Cet associatif ajoute: «C’est surtout le soir et le matin très tôt que les habitants voient cette fumée noire, notamment ces derniers jours, le phénomène a pris une ampleur importante».

Ce phénomène ne date pas d’aujourd’hui …

«Ce n’est pas la première fois que cette fumée noire se dégage des cheminées de la centrale thermique. Ce problème qui présente un danger pour la santé des gens, est posé depuis plusieurs années. Les habitants de Kénitra ramassent chaque matin -par centaines de grammes-, de la poussière noire sur leurs terrasses », nous affirme l’associatif dans un entretien téléphonique « toutefois, pour l’heure aucune information ne filtre sur ce dossier, lequel, rappelons-le, a déjà fait l’objet d’une enquête en 2014, en coordination avec les acteurs locaux ». Et de poursuivre : « La santé des Kénitréens étant grandement menacée, il est donc demandé aux autorités concernées de prendre les mesures nécessaires pour trouver une solution définitive à ce phénomène ».


Chaimae BARKI