L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Régions

Plateau d’Akrach : Le Plan d’aménagement sera enfin mis en oeuvre


Rédigé par La rédaction le Mercredi 13 Avril 2022

Après plus de 14 ans de son élaboration, le plan d’aménagement de la première tranche du plateau d’Akrach sera bientôt appliqué, selon Asmaa Rhlalou, maire de Rabat.



Plateau d’Akrach : Le Plan d’aménagement sera enfin mis en oeuvre
En concertation avec les membres du Conseil de la ville de Rabat et en coordination avec Khaddouj Guennou, directrice générale de l’Agence Urbaine de Rabat, Asmaa Rhlalou, maire de Rabat, soutenue par Mohamed Yacoubi, Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra et Gouverneur de la préfecture de Rabat, oeuvre pour mettre fin à cette longue période de blocage qu’a subie le plan d’aménagement de la première tranche du plateau d’Akrach.
Ce blocage de 14 ans était dû à quelques divergences politiques au sein des conseils précédents vu que ledit plan d’aménagement soulevait plus d’un point d’interrogation sur le contexte de son élaboration, notamment en ce qui concerne une concentration exagérée d’équipements et d’infrastructures publics, représentés par une grande mosquée, un palais de congrès, des places publiques et une rue de 70 mètres de large.

Ce blocage a été entièrement neutralisé lors de la séance extraordinaire du Conseil communal de la ville de Rabat, tenue lundi 11 avril et au cours de laquelle le Conseil a approuvé à l’unanimité un projet de plan modificatif pour le plan d’aménagement du plateau d’Akrach, et ce en présence du Pacha d’El Youssoufia Rachid El Guerrouj et du Caïd du quartier Annahda.

Il a été convenu, lors de cette session, de créer une société par actions à laquelle tous les propriétaires participeraient afin de garantir une justice immobilière mais également dans le cas d’expropriation, a précisé Rhlalou, ajoutant que ces propriétaires se partageraient les charges des équipements ainsi que les bénéfices de la vente des terrains aux particuliers.

Dans le même sillage, certains membres du Conseil communal de Rabat ont exprimé leur grand espoir vis-à-vis de cette conception qui « répondra aux attentes des habitants d’Akrach en résolvant les problèmes liés au développement urbain grâce à une utilisation optimale du potentiel immobilier de la région ». D’autres intervenants ont également souligné que la conception est basée sur « une approche sociale, car elle exige que l’aménagement du plateau contribue à résoudre les problèmes sociaux actuels, en particulier dans les bidonvilles de Rabat et d’autres quartiers d’El Youssoufia ».

La Maire de Rabat a conclu en déclarant que : « je ferai de mon mieux, en coordination avec l’Agence Urbaine de Rabat, avec le soutien du Gouverneur, Mohamed El Yacoubi, et de Mme Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, pour mener à bien ce projet ».

 


Plan d’aménagement, il y a 14 ans
 
Anticipant l’arrivée en échéance du plan d’aménagement du plateau d’Akrach en novembre 2008, un projet de plan modificatif a été préparé par l’Agence urbaine de Rabat-Salé (AURS). Ce document a été examiné par le comité technique local qui s’est réuni sous la présidence de Mohamed Mhidia, wali à cette époque de la région Rabat-Salé-Kénitra.

Depuis l’homologation du plan d’aménagement en 2008, le site, d’une superficie d’environ 1.100 ha, reste encore vierge et sans travaux d’aménagement. Le projet du plan modificatif avait proposé une nouvelle approche pour le développement de ce site qui devait être ouvert à l’urbanisation d’une manière progressive sur trois secteurs.

D’ailleurs ce projet concernait le plan modificatif du secteur 1 d’une superficie de près de 400 ha. Par ce projet, on visait également la consécration de l’urbanité de la ville verte de Rabat.
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News