Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie


Rédigé par La rédaction avec MAP le Vendredi 16 Avril 2021

L'ambassadeur de Russie à Londres a été convoqué, jeudi, par le ministère britannique des Affaires étrangères en raison des "activités malveillantes" attribuées à Moscou, dont des cyberattaques.



"Le gouvernement britannique est gravement préoccupé par la tendance de l'Etat russe à adopter une attitude malveillante", a souligné un porte-parole de la diplomatie britannique dans un communiqué.
 
Lors de sa convocation à Londres, l'ambassadeur Andreï Kéline s'est vu notifier la conclusion des services britanniques, pour qui les Services de renseignement extérieurs russes (SVR) sont à l'origine de l'attaque utilisant SolarWinds, a indiqué la diplomatie britannique.
 
Il a également été "informé que le Royaume-Uni continuerait de travailler avec (ses) alliés pour dénoncer et contrer les opérations des services de renseignements russes".
 
Londres a également "fait part des inquiétudes du Royaume-Uni concernant le renforcement des forces militaires russes à la frontière ukrainienne et en Crimée illégalement occupée", est-il ajouté.
 
"Ces activités sont menaçantes et déstabilisantes. La Russie doit cesser ses provocations et mettre fin à l'escalade des tensions", a ajouté le ministère.
 
L'administration Biden a annoncé jeudi des sanctions contre la Russie pour son implication présumée dans les cyberattaques de la campagne présidentielle de 2020.
 
La Maison Blanche a officiellement accusé le service de renseignement extérieur russe (SVR) d'être à l'origine du piratage de SolarWinds, que le président de Microsoft, Brad Smith, a qualifié d'"attaque (ndlr: informatique) la plus importante et la plus sophistiquée" jamais menée.
 
Découvert pour la première fois en décembre, le piratage de SolarWinds a impliqué, selon les services de renseignement américains, des pirates russes qui auraient exploité le logiciel du groupe informatique SolarWinds pour accéder à pas moins de 18 000 clients, compromettant neuf agences fédérales et 100 groupes du secteur privé.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 13:07 Israël : Péril en la demeure