L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Personnes en situation de handicap : Aawatif Hayar s’engage pour une société plus inclusive


Rédigé par L'Opinion Mercredi 26 Juillet 2023

La question des personnes en situation de handicap s'impose en tant que cause centrale au sein des mutations profondes que connaît la scène nationale sur les plans social et économique, a indiqué, mardi à Rabat, la ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar.



Personnes en situation de handicap : Aawatif Hayar s’engage pour une société plus inclusive
Dans une allocution lors d'une séance plénière à la Chambre des conseillers consacrée à l'examen du rapport du groupe thématique provisoire chargé des personnes en situation de handicap, Hayar a souligné que ces mutations reposent sur la concrétisation de la Haute volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de consolider les piliers de l'État social.

"Cela nous incite à assumer la responsabilité politique et sociétale afin d'intégrer la question du handicap au cœur des réformes engagées par le gouvernement, notamment en ce qui concerne la mise en place d'un système de protection sociale globale", a ajouté Hayar, notant que ce système doit inclure les personnes en situation de handicap et leurs familles pour parvenir à la justice sociale.
La ministre a relevé que la protection des personnes en situation de handicap passe nécessairement par la mise en place d'un environnement institutionnel qui intègre les questions de handicap dans tous les mécanismes du chantier de la protection sociale.

Dans ce cadre, a-t-elle rappelé, "nous travaillons d'arrache-pied pour assurer les conditions adéquates de délivrance de la carte d'invalidité et la rattacher au Registre social unifié à travers un système d'information intégré dans le cadre de la convergence avec les secteurs concernés", relevant que le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille ouevre en coordination avec le ministère de la Santé et de la Protection sociale et le ministère de l'Intérieur pour préparer un projet de décret relatif à la carte d'invalidité.

Pour sa part, le ministre de l'Inclusion économique, de la petite entreprise, de l'emploi et des compétences, Younes Sekkouri, a salué, à cette occasion, l'important rapport du groupe thématique sur les programmes intégrés dédiés aux personnes en situation de handicap, soulignant que la convergence de cette question avec les missions du ministère est fondamentale car il s'agit de l'emploi et de la formation, surtout la formation professionnelle et l'inclusion économique.

Sekkouri a ajouté que le ministère a décidé d’apporter au programme "Awrach" au titre de 2023 une dimension différente qui profite à certaines catégories de personnes à besoins spécifiques, notant qu'une proportion de 20% du programme de cette année a été allouée à des "chantiers prioritaires au niveau national".

Il a expliqué à ce propos que le lancement des "chantiers prioritaires au niveau national" vise principalement à soutenir le travail des femmes et des personnes en situation de handicap, assurant que la coordination avec les différentes parties prenantes, notamment à travers des associations crédibles, se poursuit afin de réaliser les résultats escomptés.

Après avoir rappelé que le programme “Ana Moukawil”, qui cible 100.000 entreprises et entrepreneurs et qui met à leur disposition une nouvelle génération de services publics ayant trait au financement, à l'accompagnement et à la formation, a été conçu pour toucher des catégories en difficulté, le ministre a noté qu'une part importante des appels d'offres de ce programme est destinée aux porteurs de projets parmi les personnes en situation de handicap.

Pour sa part, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Abdellatif Miraoui, a souligné, dans une allocution lue en son nom par Sekkouri, que le ministère, convaincu de la nécessité de promouvoir les conditions des personnes en situation de handicap, a pris un ensemble de mesures et de dispositions afin d'assurer l'intégration de cette catégorie et faciliter son parcours académique et scientifique.
Ces mesures comprennent la mise en place des infrastructures nécessaires qui répondent aux besoins de cette catégorie, a expliqué Miraoui, précisant que 37 facultés ont été dotées des accessibilités, et que 19 établissements disposent de moyens et d'équipements adaptés à différents types de handicap, en plus de la mise en place dans 5 établissements, de plateformes électroniques qui offrent des solutions numériques pour favoriser l'accès des personnes à besoins spécifiques.

Miraoui a par ailleurs relevé que le ministère aspire, dans le cadre du Plan d'accélération de la transformation de l'écosystème d'enseignement supérieur, à ce que tous les établissements d'enseignement supérieur soient entièrement équipés d'accessibilités et de moyens adaptés aux différents handicaps à l'horizon 2026.

Avec MAP



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News