Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Palestine : Un plan de construction de 4 nouveaux projets d’implantation à Al Qods


le Lundi 7 Décembre 2020

Israël projette la construction de 9000 unités de colonies au Nord d’Al Qods et la démolition de plusieurs dizaines d’unités résidentielles palestiniennes.



Palestine : Un plan de construction de 4 nouveaux projets d’implantation à Al Qods
Le régime israélien a approuvé quatre nouveaux projets de colonies en Cisjordanie occupée et prévoit la construction de 9000 unités de colonies au Nord d’Al Qods, rapportent les médias palestiniens et israéliens.

Dimanche, la ministre israélienne des Transports, Miri Regev, a approuvé les quatre nouveaux projets d’implantation en Cisjordanie occupée.

Selon l’agence de presse palestinienne Ma’an, qui a cité la chaîne israélienne 11, le comité de planification et de construction de la municipalité d’Al Qods a également entamé le processus d’approbation de la construction de 9000 logements dans la colonie d’Atarot, au nord de la ville sainte. Des milliers de nouvelles unités de peuplement seront construites, selon les sources, près de l’aéroport international abandonné de Qalandia, dont les terres ont été occupées au début des années 1970.

Le plan d’expansion de la colonie d’Atarot a été élaboré il y a plusieurs années; cependant, il a été gelé à plusieurs reprises en raison des pressions politiques internationales rejetant la construction de colonies illégales dans les territoires occupés en 1967. 

Le plan a refait surface en février lorsque le ministère israélien des transports a approuvé une proposition controversée d’étendre une ligne de train de Tel-Aviv à la vieille ville occupée d’Al Qods.

Démolition de dizaines d’unités résidentielles palestiniennes
Le groupe de surveillance antiimplantation Peace Now avait alors averti que la construction prévue creuserait «un coin au cœur de la continuité urbaine palestinienne entre Ramallah et Al Qods, empêchant ainsi l’établissement d’un État palestinien viable avec sa capitale à Al Qods». Peace a maintenant ajouté que le plan «comprend également la démolition de dizaines d’unités résidentielles palestiniennes» qui ont été construites dans la région au fil des ans.

Dans le cadre d’un soi-disant plan de paix au Moyen-Orient dévoilé par le président américain Donald Trump plus tôt cette année, Israël aura la souveraineté sur l’ensemble d’Al-Qods ainsi que sur les colonies dans les territoires occupés.

Les Palestiniens ont rejeté le plan comme une conspiration car ils réclament Jérusalem-Est al-Qods comme capitale de leur État, et beaucoup pensent que l’expansion des colonies vise à entourer la capitale palestinienne.

Plus de 600.000 Israéliens vivent dans plus de 230 colonies construites depuis l’occupation israélienne de 1967 des territoires palestiniens de Cisjordanie et d’Al-Qods.

Enhardi par le soutien sans faille du président américain Donald Trump, Israël a intensifié ses activités de construction de colonies au mépris de la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui a déclaré les colonies en Cisjordanie et à AlQods «une violation flagrante du droit international .« 

Une grande partie de la communauté internationale considère les unités de colons israéliens dans les terres occupées comme illégales.