L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Palestine : Plusieurs Palestiniens tués lors d'opérations israéliennes


Rédigé par La rédaction le Jeudi 14 Avril 2022

L’armée israélienne a tué 2 Palestiniens, ce jeudi, lors d’une incursion dans la ville palestinienne de Kafr Dan, alors que deux autres adolescents et un avocat ont été abattus la veille en Cisjordanie occupée.



Le ministère palestinien de la Santé a annoncé, dans un bref communiqué, examiné par l'Agence Anadolu, que "deux jeunes hommes sont tombés en martyr des suites de leurs blessures après avoir été touchés par balles, à la suite de l'agression israélienne contre le gouvernorat de Jénine".

Le ministère avait indiqué dans un précédent communiqué, paru au matin de ce jeudi, que 6 civils avaient été blessés par les balles de l'armée israélienne, dans le gouvernorat de Jénine, "dont 3 blessés très graves".

La Cisjordanie, et plus particulièrement le gouvernorat de Jénine, sont les théâtres de tensions depuis plus d'une semaine, quand l'armée israélienne avait mené de vastes campagnes d'arrestations et de perquisitions, suivies d'affrontements avec les Palestiniens.

Un avocat des droits humains et deux adolescents palestiniens ont été tués mercredi en Cisjordanie occupée où les forces israéliennes disent traquer depuis cinq jours des suspects liés à des attaques récentes dans la métropole Tel-Aviv.

L'avocat "Mohammad Hassan Mohammad Assaf, 34 ans, est mort après avoir reçu une balle dans la poitrine tirée par l'armée d'occupation israélienne lors de l'agression sur la ville de Naplouse", dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré le ministère palestinien de la Santé.

Des témoins ont indiqué que Mohammad Assaf se tenait en bordure de route, après avoir emmené ses neveux à l'école, lorsqu'il a été atteint par balle par des soldats israéliens.

Mohammad Assaf "était un défenseur acharné de son peuple", lui a rendu hommage la Commission de résistance à la colonisation et au mur, une entité de l'Autorité palestinienne pour laquelle il travaillait.

Escalade des tensions palestino-israéliennes

Plus tard dans la journée, Qousaï Hamamra, un adolescent palestinien âgé de 16 ans, a été tué par balle à Husan près de la ville de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie, a indiqué le ministère de la Santé palestinien et le conseil municipal, l'armée israélienne affirmant avoir tiré sur lui à balle réelle après qu'il a lancé une bombe incendiaire sur des soldats.

Selon l'armée, des centaines de personnes sont descendues dans la rue après le décès de Hamamra, qui porte à 18 le bilan des Palestiniens tués depuis le début de cette escalade des tensions palestino-israéliennes.

Peu de temps après, le ministère de la Santé palestinien a fait état de la mort de Amer Elyan, "atteint d'une balle réelle dans la poitrine" tirée "par l'armée israélienne", lors d'un accrochage ayant suivi l'arrestation d'une personne dans le village de Silwad près de la ville de Ramallah (centre), qui a également fait six blessés. Elyan était âgé de 18 ans selon des habitants.

L'armée israélienne a dit avoir mené mercredi des "opérations de contre-terrorisme" dans différents secteurs de la Cisjordanie, ouvrant notamment le feu à Beita (nord) et à Naplouse.

Ces opérations militaires interviennent après quatre attaques perpétrées en Israël depuis le 22 mars, les deux premières par des Arabes israéliens liés à l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) et les deux dernières par des Palestiniens originaires du secteur de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

Ces attaques anti-israéliennes ont fait 14 morts tandis que 18 Palestiniens, dont des assaillants, ont été tués dans des violences, selon un décompte de l'AFP.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Octobre 2022 - 17:07 L’Europe affiche son soutien aux Iranien(ne)s







🔴 Top News










 
Other