Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Palestine : L’Autorité refuse un lot de vaccins périmés


Rédigé par la rédaction le Dimanche 20 Juin 2021

Les Palestiniens ont renvoyé vendredi à Tel-Aviv un lot de 90.000 doses de vaccin anti-Covid dont la validité est sur le point d’expirer.



Palestine : L’Autorité refuse un lot de vaccins périmés
​L’autorité palestinienne annule l’accord avec Israël sur la livraison d’un million de doses de vaccin contre le coronavirus. Le ministère de la santé palestinien souhaitait accélérer la campagne de vaccination puisque seulement 30% de la population palestinienne est vaccinée.

Le porte-parole officiel du gouvernement palestinien, Ibrahim Melhem, a déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Santé, Mai Al-Kaila, « qu’après que le personnel technique du ministère de la Santé eut examiné le premier lot de vaccins «Pfizer» reçus en provenance d’Israël, estimée à 90.000 doses, il nous a été donné de constater qu’elle n’est pas conforme aux spécifications contenues dans l’accord ».Melhem a ajouté qu’il avait été décidé « d’annuler l’accord avec la partie israélienne sur l’échange du vaccin et de restituer la quantité reçue aujourd’hui à Israël ».

De son côté, le Premier ministre, Muhammad Shtayyeh, a confirmé aussi le refus du gouvernement de recevoir des vaccins dont la validité est sur le point d’expirer, comme indiqué dans la déclaration du porte-parole du gouvernement israélien, et en conséquence le gouvernement attend la fourniture de vaccins de la part du parent l’entreprise par lots selon l’accord conclu avec elle par achat direct, dont le prix a été payé d’avance.

Moins de 300.000 Palestiniens vaccinés

Al-Kaila a déclaré que le gouvernement palestinien a payé la valeur financière des vaccins à l’avance, et que les équipes techniques concernées par le dossier des vaccins au sein du ministère, en communication intensive avec le fabricant, ont travaillé pour déterminer un «calendrier» afin de recevoir la quantité qui a été contractée pour être achetée auprès de l’entreprise.

Sollicités par l’AFP, le ministère de la Santé israélien et l’organe israélien chargé des opérations civiles dans les Territoires palestiniens (Cogat) n’ont pour l’instant pas commenté les déclarations palestiniennes. Selon le ministère palestinien de la Santé, à peine 270.000 Palestiniens ont reçu leurs deux doses de vaccins anti-Covid, sur plus de 2,8 millions de Palestiniens habitent en Cisjordanie occupée et deux millions dans la bande de Gaza sous blocus israélien.

Dans les 24 heures de jeudi à vendredi, 165 nouveaux cas ont été recensés dans les Territoires palestiniens, portant à plus de 312.000 le bilan total depuis le début de la pandémie, dont environ 3540 décès, selon le ministère de la Santé. En Israël, 25 nouveaux cas ont été recensés en vingt-quatre heures d’après les autorités sanitaires qui ont comptabilisé un total d’environ 840.000 cas, dont plus de 6420 décès.

  


Dans la même rubrique :
< >