Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Pacte pour la relance économique et l'emploi : Voici les engagements des signataires


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 6 Août 2020

Comme annoncé il y a deux jours par Mohammed Benchaaboun, le «pacte pour la relance économique et l’emploi», a été signé ce jeudi entre le ministère des Finances, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM). Voici les engagements des parties.



Pacte pour la relance économique et l'emploi : Voici les engagements des signataires
Les engagements de l’Etat : 

- Mise en place de 75 milliards de dirhams de crédits garantis de relance pour tous les segments d’entreprises. la Caisse Centrale de Garantie (CCG) sera chargée de gérer ce système de garantie. Pour ce faire, une réforme institutionnelle de cet organisme est engagée : elle consiste notamment, en sa transformation en société anonyme dénommée «la Banque Publique de l’Entreprise», dotée d’un capital initial de 5 milliards DH, apporté par le budget de l’Etat, destiné à couvrir les risques de défaut des entreprises bénéficiaires.

- Affectation de 45 milliards de dirhams à un Fonds de Relance (Essor) alimenté à hauteur de 15 milliards de dirhams par l’Etat et 30 milliards de dirhams mobilisés auprès d’institutionnels nationaux et internationaux. Ce fonds interviendra directement dans des projets d’investissement en faisant appel au partenariat public privé (PPP). Il agira également indirectement à travers le renforcement des capitaux des entreprises aux fins de leur développement. La sélection des projets se ferait selon des critères basés sur leurs impacts sur la création de l’emploi.

- Stimulation de la demande à travers la commande publique avec une attention particulière pour  la préférence nationale. il sera procédé à une mise en oeuvre des mécanismes en vigueur en matière de préférence nationale et de respect des spécifications techniques et des normes et produits d'origine marocaine dans le domaine de la commande publique de I’Etat, des Collectivités Territoriales et des Etablissements et Entreprises Publics.

- Redynamisation du programme «Intelaka». Ce programme est appelé à booster le tissu des TPE qui constitue un fort gisement de création d’emploi et de la richesse. Il permettra également de faciliter la reconversion des personnes et entreprises impactées par la crise sanitaire.
Mise à niveau du dispositif de formation et de développement du capital humain pour permettre l’amélioration de l’adéquation formation-emploi

Les engagements du patronat  :

- Respect des règles sanitaires (gestes barrières, et normes par nature d’activité);

- Maintien des emplois à un niveau supérieur ou égal à 80% des emplois stables par rapport à la déclaration CNSS du mois de février 2020 et faire bénéficier des travailleur non déclarés du régime de la couverture sociale;

- Réservation  au moins 50 % des crédits mobilisés dans le cadre de « Damane Relance » et « Relance TPE », pour réduire les dettes interentreprises;

- Valorisation du  produit local, le « made in Morocco » et la promotion de la culture industrielle;

.- Mise en place des programmes de formation continue pour les employés.

Quant au secteur bancaire, il s'engage à distribuer de manière fluide les outils d’intervention de l’Etat et à contribuer activement à la relance du programme INTELAKA.

Il sied de noter que pour cadrer les objectifs et les priorités, pour piloter l’exécution des dispositions du présent pacte et pour procéder aux arbitrages et ajustements nécessaires, un comité de pilotage et de suivi, composé des patrons des trois parties signataires, a été mis en place. Ce comité dont la présidence est assurée par Mohammed Benchaaboun, se réunira mensuellement et autant de fois que nécessaire, lit-on dans le Pacte. Peut s’adjoindre à ce au comité, toute institution ou expertise concernée par la nature des sujets programmés à l’ordre du jour sur invitation du Président.

Voici le Pacte pour la relance économique et l'emploi :