Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

PSA prêt à faire relancer ses usines

Industrie


le Mardi 31 Mars 2020

Le constructeur automobile français PSA s'est dit en mesure de faire repartir sa production après avoir pris une série de mesures sanitaires.



PSA prêt à faire relancer ses usines
«Un calendrier de reprise progressive et sécurisée est à l’étude», a annoncé le groupe dans un communiqué, cité par l’Agence AFP, assurant avoir réuni les «conditions préalables à une reprise des activités» dans ses usines en Europe.

Pour mémoire, PSA avait suspendu, à la mi-mars, l’activité de ses usines européennes à la suite des mesures de confinement contre le Covid-19. Le constructeur dit avoir élaboré, en lien avec ses syndicats, une série de mesures d’ordre sanitaire qui permettent à ses employés de reprendre le travail sans risquer leur santé.

«A titre d’exemple, ce protocole prévoit la prise de température, le port du masque sur site avec dotation individuelle quotidienne, mais aussi le respect des distances entre personnes dans les salles de réunion, à chaque poste ou dans les zones de pause avec marquage au sol», énumère le groupe.

Il évoque aussi «le maintien des portes ouvertes - sauf portes coupe-feu - afin d’éviter le contact avec les poignées, le nettoyage et la désinfection des outils et surface de travail toutes les 60 minutes, un temps d’attente de trois heures lors de tout échange de pièces» main à la main.

Le groupe ne détaille pas le calendrier de reprise du travail dans ses usines, chaque site étant soumis à un audit pour garantir que les mesures sont suffisantes.

«Nous ne ferons aucun compromis sur la santé de nos salariés, afin que le redémarrage industriel nécessaire à la pérennité de l’entreprise puisse se faire dans des conditions optimales», promet Carlos Tavares, président du directoire de PSA, cité dans le communiqué.

Cette décision a provoqué, toutefois, des mécontentements syndicaux, la CGT de l’usine de Douvrin (Pas-de-Calais) réclamant l’arrêt total des usines pendant la pandémie.

«La production de moteurs ou de boîte de vitesses n’a rien d’essentiel pour combattre le coronavirus», a-t-elle jugé dans un communiqué, rapporte toujours l’AFP.

Pour le Maroc, faut-t-il le rappeler, le constructeur automobile français PSA avait pris la décision de suspendre la production de son site d’Atlantic Free Zone le19 mars. «Depuis le début de la crise du Covid-19, le groupe PSA a mis en place une cellule de pilotage pour adopter en temps réel les mesures nécessaires à la protection de ses salariés et à la gestion de l’activité. Le groupe a mis en place des mesures de prévention conformes aux préconisations des autorités de la santé», avait précisé le management de la filiale marocaine du constructeur français, dans un communiqué.
 
A. C.