Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Ouverture des frontières : les enfants de 6 à 18 ans exemptés du Pass vaccinal


Rédigé par A.M le Jeudi 3 Février 2022

Les enfants de 6 à 18 ans venus de l’étranger n’auront pas besoin d’un passeport vaccinal, selon le ministre de la Santé Khalid, Ait Taleb. Ces derniers devront tout de même effectuer un test PCR pour entrer sur le territoire national.




Après la réouverture des frontières aériennes et maritimes, le gouvernement a annoncé les conditions d’entrée au territoire national pour les voyageurs venus de l’étranger. Ces derniers sont priés de présenter leur passeport vaccinal avec un test PCR de moins de 48 heures. Cette condition n’est pas applicable aux enfants de moins de six ans, selon le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, qui a donné plus de précisions sur ce sujet lors de son passage à la CGEM où il a accompagné le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Le ministre est revenu sur le nouveau protocole sanitaire mis en place dans les postes frontières. Selon lui, les enfants de 6 à 18 ans n'auront pas besoin d'un pass vaccinal puisqu’ils peuvent entrer au Maroc, en présentant seulement un pass sanitaire. “Les enfants de 0 à 6 ans ne sont pas concernés par la vaccination et le test PCR ne leur est pas demandé, les enfants de six à 18 ans doivent, quant à eux, présenter uniquement un pass sanitaire sans obligation d’être vacciné”, a t-il expliqué, justifiant cela par le fait que la vaccination n’est pas recommandée à cette catégorie dans plusieurs pays.


Par contre, les enfants marocains, âgés de 12 à 18 ans, qui veulent quitter le territoire national, doivent présenter un pass vaccinal, a fait savoir Khalid Ait Taleb. Ceci dit, aller à l’étranger implique pour cette catégorie d’être vaccinée. Rappelons ici que le Maroc a lancé une vaste campagne de vaccination dans les différents établissements scolaires. Jusqu’à présent, 76% des enfants de cette catégorie ont au moins pris la première dose et 62% ont pris les deux injections. Rappelons que le Maroc a décidé de rouvrir ses frontières le 7 février après une fermeture qui dure depuis le 28 novembre. Les autorités ont mis en accompagné cette décision par un nouveau protocole sanitaire.