Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Ouverture d'une enquête à Casablanca suite à la vaccination d'une personne non prioritaire


Rédigé par La rédaction le Mercredi 3 Février 2021

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances entourant la vaccination d'une personne non-prioritaire contre le Covid-19 au siège de la préfecture d'arrondissements d'Al-Fida-Mers Sultan, indique mercredi la Wilaya de la région Casablanca-Settat dans un communiqué.



Selon les données préliminaires, la personne en question, qui ne fait pas partie des catégories ciblées actuellement par la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19, a reçu la première dose du vaccin lors de l'opération de vaccination des membres des autorités publiques concernés par l'étape actuelle de la campagne organisée récemment au siège de la préfecture d'arrondissements d'Al-Fida-Mers Sultan, précise-t-on de même source.

Les mesures disciplinaires et judiciaires nécessaires seront prises à l'encontre de toute personne impliquée dans la facilitation de cette vaccination en dehors des conditions en vigueur, conclut le communiqué. 

Rappelons que le ministère de l'Intérieur a annoncé, samedi, que 8 personnes non prioritaires ont bénéficié de la première dose du vaccin contre la Covid-19 au centre de vaccination "Anoual" de Taza, bien qu'elles ne remplissent pas les conditions spécifiant les catégories ciblées par la première phase de l'opération nationale de vaccination.

(MAP)

  


Dans la même rubrique :
< >