Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Oujda : des jeunes embellissent la médina avec du Street Art


Rédigé par Myriam Ketfi le Mercredi 14 Avril 2021

Le Collectif Tzouri pour la culture et le développement réalise, depuis quelques jours dans la médina d’Oujda, une action qui a pour but l’embellissement de certains espaces grâce au Street Art.



D’énormes fresques ont été peintes sur les murs donnant sur la vieille médina pour marquer l’introduction à une dimension artistique et esthétique afin de participer à l’attractivité de la médina. Cette action s’inscrit dans le cadre du projet « laissons une trace », pilotée par le collectif par le collectif Tzouri et financée par l’Union européenne à l’occasion du programme « Moucharaka Mouwatina ». Cette initiative vise « la mobilisation des jeunes dans l’implication effective pour changer leur environnement, à travers la formation et l’orientation et leur implication dans un ensemble d’activités culturelles ».
 
Le président du collectif Tzouri, Mohamed Momo, a fait savoir que cette activité vient après une formation organisée à l’intention de 14 jeunes de la médina d’Oujda. Ces jeunes ont appris à peindre des fresques murales, une formation offerte par le street artiste marocain Samir Toumi, alias «Iramo Samir».
 
L’artiste a expliqué que la médina a été choisie car il s’agit « d’un patrimoine qu’on doit préserver et mettre en valeur, en lui offrant une esthétique nouvelle permettant de renforcer son attractivité pour les touristes et visiteurs, et contribuer ainsi à créer une dynamique économique à travers le Street Art ».
 
Le projet «Laissons une trace» a débuté il y a un an et prendra fin le 30 avril.