L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Opération Marhaba : Une bouffée d’oxygène pour les opérateurs


Rédigé par Siham MDIJI le Lundi 13 Juin 2022

Avec l’édition 2022 de l’opération “Marhaba”, les Marocains du monde n’ont qu’un seul objectif : renouer avec la mère-patrie. Submergés par la forte demande des MRE, les opérateurs maritimes ainsi qu’aériens ont désormais renforcé leur programme de desserte. Détails.



L’opération “Marhaba” signe son grand retour cet été après une interruption qui a duré deux ans, notamment à cause de la pandémie de Covid-19 et un an de brouille diplomatique avec l’Espagne provoquée en avril 2021. La session estivale s’annonce sous les meilleurs auspices avec le retour des Marocains Résidant à l’Etranger (MRE) qui, grâce aux différents dispositifs mis en place par les autorités marocaines ainsi que la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, peuvent accéder au territoire marocain en toute fluidité.

Un nouveau souffle pour le transport maritime

Dans ce cadre, “L’Opinion” s’est rendu au Port Tanger Med, samedi 11 juin, afin d’immortaliser les moments d’arrivée des MRE accueillis à bord du navire de la compagnie maritime Grandi Navi-Veloci (GNV). « La compagnie maritime opère depuis 15 ans au Maroc », a précisé Matteo Catani, CEO de GNV, en présence du chef de mission adjoint à l’ambassade d’Italie au Maroc, précisant qu’elle est passée de sept à vingt-cinq bateaux au cours des derniers quinze ans.

« Les liaisons Gênes-Tanger, Sète-Tanger, Sète-Nador, Barcelone-Tanger et Barcelone-Nador vont être donc renforcées avec l’introduction d’un cinquième navire qui desservira les lignes marocaines avec deux ou trois voyages par semaine », a-t-il dit.

Dans le même sillage, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a assuré, lors du colloque « Marocains du monde : une mobilisation collective pour faciliter l’opération de transit », qu’un nombre important de navires a été mobilisé au niveau des lignes maritimes desservant les ports marocains, espagnols, français et italiens, avec une capacité hebdomadaire totale qui s’élève aux heures de pointe aller-retour à environ 490.000 passagers, 135.000 voitures et 560 voyages hebdomadaires.

Pour sa part, Mohamed Kabbaj, partenaire de GNV Maroc et PDG de la compagnie mondiale de transport maritime de conteneurs (MSC) Maroc a déclaré que « nous nous intégrons totalement dans la vision du gouvernement marocain : « Marocains du monde : une mobilisation collective pour faciliter l’opération de transit », et nous nous sommes préparés à l’opération Marhaba 2022 depuis le début de l’année ».

« Selon les instructions et les directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et toutes les administrations concernées, cette année, nous avons veillé à mettre en place un dispositif très important pour être prêts à accueillir nos Marocains résidant à l’étranger en bonne et due forme », a-t-il fait savoir.

Quid du transporteur aérien ?

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2022, Royal Air Maroc (RAM) propose 6 millions de sièges sur 80 liaisons aériennes à travers les quatre continents, selon le Directeur général de la compagnie nationale, Hamid Addou. Ce dernier a annoncé que la compagnie nationale a rétabli des routes aériennes qui ont été fermées durant la crise sanitaire et ouvert de nouvelles lignes, notant que ce programme permettra de recouvrir près de 90% du réseau couvert par la RAM en 2019.

La compagnie assurera plus de 2,2 millions de sièges sur le continent européen qui abrite plusieurs importantes communautés de Marocains. «Quelque 437 fréquences par semaine relieront 9 aéroports marocains à 32 aéroports du continent européen», a-t-il précisé.

Et de relever qu’en Amérique du Nord, la compagnie nationale mobilisera près de 500.000 sièges, soit 6% de plus que l’offre proposée en été 2019, ajoutant que quelque 35 fréquences hebdomadaires seront mises en place sur les quatre routes aériennes reliant Casablanca à New York, Washington, Montréal et Miami.

Au Moyen Orient, la RAM offrira 200.000 sièges, soit une hausse de 25% par rapport à l’offre de l’été 2019, a fait savoir le DG de la RAM, précisant que 17 fréquences seront programmées sur les six routes aériennes opérées par la compagnie reliant Casablanca à Djeddah, Riyad, Médine, Le Caire, Tel Aviv et Dubaï.

Les pays du continent africain ne sont pas en reste. En effet, la RAM a renforcé son réseau qui passera à 25 lignes aériennes et une offre de 900.000 sièges. Quelque 110 fréquences par semaine seront proposées.

Cerise sur le gâteau : un ensemble d’offres et de facilités a été mis en place portant sur un produit standard et durable avec un prix très convenable aux familles résidentes à l’étranger, permettant une réduction de 20% du prix global, a noté le DG de la RAM.



Siham MDIJI

3 questions à Matteo Romitelli


Les autorités marocaines ont travaillé d’arrache-pied pour le bon déroulement de « Marhaba »
 
Matteo Romitelli, chef de mission adjoint à l’ambassade d’Italie au Maroc, a répondu à nos questions sur l’opération Marhaba.

- A votre avis, comment l’opération Marhaba 2022 a-t-elle été accueillie par les MRE établis en Italie, dont le nombre ne cesse d’augmenter ?

- Je ne peux que me réjouir du retour de l’opération Marhaba qui va permettre à la plus grande communauté extra-européenne établie en Italie de renouer avec sa mère patrie. Il s’agit de 400.000 MRE auxquels s’ajoutent presque 200.000 double-nationaux, sans oublier 50.000 petites et moyennes entreprises marocaines au pays. Ceci est une force économique et commerciale non négligeable du fait que la grande majorité des MRE contribue au développement du Maroc, notamment à travers les transferts de fonds vers le Royaume.


- Que pensez-vous de l’organisation de l’opération Marhaba ainsi que des différents dispositifs mis en place par le gouvernement marocain pour faciliter le transit des MRE ?

- Franchement, j’estime que les autorités marocaines ont travaillé d’arrache-pied pour le bon déroulement de Marhaba. Le fait d’organiser annuellement une opération «délicate», y compris du point de vue administratif, n’est pas aussi facile.

Le gouvernement marocain a mobilisé tous les moyens humains et logistiques nécessaires pour la facilitation du transit, notamment grâce à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, les douanes ainsi que l’ensemble des compagnies maritimes. Je cite à ce sujet la compagnie maritime GNV qui assurera le transport de 10% des passagers marocains.


- Quid du rattachement des Marocains résidant en Italie à leur mère-patrie ?

- Certes, les Marocains sont très attachés à leur patrie, mais l’Italie organise différentes activités, notamment culturelles, pour faciliter leur intégration. L’ambassade, le consulat ainsi que les associations sont très actifs pour relayer la culture marocaine en Italie.

A ce sujet, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaïd, se rendra dans les prochains jours en Italie, plus précisément à Venise, Rome et Naples. Ce voyage témoigne de l’importance des relations bilatérales entre le Maroc et l’Italie, que ce soit au niveau économique ou culturel.


Recueillis par S. M.

 








🔴 Top News