L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Omicron : Confinement, couvre-feu, fermetures, ou comment l'Europe se protège du variant


Rédigé par La rédaction le Lundi 20 Décembre 2021

Confinement aux Pays-Bas, couvre-feu en Irlande et au Danemark, restrictions aux frontières: tour d'horizon des mesures de restrictions prises en Europe contre le variant Omicron.



Les fêtes de fin d'année approchent et la propagation du variant Omicron inquiète en Europe. Si le gouvernement français s'est limité à conseiller aux citoyens de se faire tester avant de se réunir et à éviter les trop grands rassemblements, certains pays européens ont pris des mesures de restrictions bien plus drastiques pour tenter d'éviter une explosion des cas de Covid-19 liée aux rassemblements de cette fin d'année.

Aux Pays-Bas, le Premier ministre Mark Rutte a annoncé samedi le retour du confinement dès le lendemain et jusqu'au 14 janvier. Ainsi, tous les magasins non-essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres sont fermés et le nombre d'invités limités. Pendant cette période, les Néerlandais sont autorisés à recevoir seulement deux personnes chez eux, sauf pour le 25 décembre où cette jauge s'élève à quatre invités.

"Je suis ici ce soir d'humeur sombre. Pour le résumer en une phrase, les Pays-Bas vont retourner au confinement à partir de demain", a déclaré Mark Rutte au cours d'une conférence de presse télévisée.

Couvre-feu des bars et restaurants

"Avancer dans la période de Noël sans restrictions [...] présente un risque tout simplement trop élevé", a également estimé le Premier ministre irlandais Micheál Martin début décembre. Après avoir annoncé une série de mesures, comme la fermeture des discothèques jusqu'à début janvier, le retour des distanciations sociales ou encore la réduction des rassemblements à domicile, le Premier ministre a ajouté un couvre-feu à 20 heures pour tous les bars et restaurants jusqu'au 30 janvier.

Mesures similaires au Danemark, où le gouvernement exclut les confinements comme au printemps 2020. La Première ministre a annoncé la fermeture des lieux de culture, un couvre-feu des bars et restaurants à partir de 23 heures et l'interdiction de servir de l'alcool après 22 heures.

Certains pays européens ont aussi renforcé les contrôles aux frontières avant les fêtes de fin d'année. Pour aller en Italie, en Irlande, en Grèce ainsi qu'au Royaume-Uni et au Portugal, il faut désormais présenter un test négatif, même pour les vaccinés.

D'autres pays pourraient bientôt annoncer de nouvelles restrictions comme en Allemagne où le groupe d'experts qui conseille le gouvernement a tiré la sonnette d'alarme sur la progression du variant Omicron. Ils ont notamment plaidé en faveur de "fortes réductions des contacts" au sein de la population "dans les plus brefs délais".

Au Royaume-Uni, c'est le maire de Londres qui a déclenché samedi une procédure d'alerte face à une augmentation des cas "extrêmement préoccupante". Selon plusieurs médias britanniques, le gouvernement pourrait envisager d'interdire les rassemblements en intérieur après Noël pendant deux semaines pour tenter de briser la vague de contaminations.
 
Du côté de la France, dans un avis publié samedi, le Conseil scientifique a appelé le gouvernement à instaurer des "restrictions significatives" pour le réveillon du Nouvel An. Pour l'instant, le Premier ministre Jean Castex a recommandé vendredi aux mairies de renoncer aux concerts et feux d'artifice de la Saint-Sylvestre. Il a aussi annoncé que la consommation d'alcool sur la voie publique serait interdite dans toute la France ce soir-là.
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Octobre 2022 - 17:07 L’Europe affiche son soutien aux Iranien(ne)s







🔴 Top News










 
Other