Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Numérique : Apple au sommet des entreprises américaines


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Lundi 24 Août 2020

Le géant américain Apple est devenu la première société américaine cotée en bourse ; en deux ans seulement, le groupe a doublé sa valeur pour atteindre 2 trillions de dollars.



Numérique : Apple au sommet des entreprises américaines
Apple, le géant américain du numérique, s’est positionné au sommet des sociétés américaines avec plus de 2 trillions de dollars de capitalisation, doublant ainsi sa valeur en deux ans seulement.

La pandémie, une aubaine pour les GAFAM

Les cours des actions d’Apple ont enregistré une hausse de 1,2% arrivant ainsi à 467,78 dollars l’action dans la bourse de Wall Street mercredi 19 Août. Le pionnier des GAFAM a franchi ainsi une nouvelle étape importante dans son expansion financière. Le fabricant d’iPhones et des Mac Book des Apple Watch a donc renforcé son titre de société publique la mieux évaluée au monde. Ceci dit, la pandémie a été une aubaine pour les géants de la technologie.

Une hausse inopinée

Jusqu’à mi-mars, la valeur d’Apple ne dépassait pas les 1000 milliards de dollars après que les performances boursières aient chuté en raison des craintes liées au Coronavirus. Ensuite, après que la Réserve fédérale ait annoncé, le 23 mars dernier, de nouvelles mesures agressives pour calmer les investisseurs, les actions des GAFAM, en l’occurrence Apple, Microsoft, Amazon, Alphabet et Facebook ont largement explosé, le S&P 500 atteignant un nouveau sommet mardi.

Dans ce sens, la valeur de ces cinq sociétés a augmenté de près de 3.000 milliards de dollars depuis le 23 mars, soit presque la même croissance que les 50 sociétés suivantes les mieux cotées du S&P 500 combinées, y compris Berkshire Hathaway, Walmart et Disney, selon la société d’analyse de marché S&P Global. La valorisation d’Apple à elle seule a augmenté de 6,8 milliards de dollars par jour, soit plus que la valeur d’American Airlines.

De leur côté, les géants américains de la technologie - Amazon et Microsoft - se rapprochent également de la barre des 2 trillions de dollars avec une valeur boursière d’environ 1,6 trillion de dollars. Le propriétaire de Google Alphabet vaut également plus d’un trillion de dollars.

L’apogée d’une firme 

La montée de la valeur boursière d’Apple est d’autant plus impressionnante que la firme n’a lancé aucun nouveau produit sur le marché ces dernières années, se contentant d’améliorer ses smartphones, ordinateurs et montres connectées, tout en tablant sur de nouveaux services comme Apple TV+, Apple News ou Apple Arcade.

Sa domination sur le marché des smartphones aux Etats-Unis et sa mainmise sur l’AppStore lui ont valu, récemment, des différends avec des développeurs comme Epic Games, créateur de l’un des jeux les plus populaires au monde, Fortnite. Epic Games reproche notamment à Apple sa politique tarifaire relative à la distribution de ses produits sur l’AppStore, l’entreprise à la pomme prenant une commission de 30% sur toute application distribuée sur son système d’exploitation mobile iOS. 

Anass MACHLOUKH