Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Nettoyer son tapis de Yoga : Un geste sain et indispensable


Rédigé par la rédaction le Samedi 8 Août 2020



Nettoyer son tapis de Yoga : Un geste sain et indispensable
Si votre tapis de yoga est on ne peut plus confortable, il s’avère surtout un véritable nid à bactéries. Poussière, saleté, sueur, crème… il est exposé à de nombreux microbes. Le yoga se pratique pieds nus pour une meilleure adhérence or il peut être assez désagréable de poser son front ou sa joue à l’endroit même où l’on vient de poser son pied. Pour limiter le risque de bactéries et pour conserver sa durée de vie on pense à le nettoyer avant et après chaque pratique. Ne pas le nettoyer fréquemment et avec les mauvais produits, il peut provoquer des irritations de la peau ou des problèmes respiratoires. H. Berrada, professeure de Pilates et de yoga, nous livre le bon mode d’emploi pour un nettoyage réussi.

Liquide vaisselle ou savon bio

La professeure de yoga conseille de commencer par laver son tapis fréquemment, à savoir « une fois tous les cinq jours si vous pratiquez chez vous, et après chaque utilisation en studio au vu du contexte actuel ». En pratique, « disposez votre tapis au sol. Remplissez quatre verres d’eau tiède, et munissez-vous d’un liquide vaisselle ou d’un savon bio. À l’aide d’un torchon imprégné de cette eau et d’une goutte du liquide ou du savon, frottez délicatement pendant cinq minutes », détaille H. Berrada.

Une fois la manoeuvre effectuée, utilisez un autre torchon légèrement imbibé d’eau tiède pour rincer. Pour sécher le tapis, équipez-vous d’une serviette pour l’essorer, puis laissez-le à l’air libre. Attention à ne pas rouler le tapis s’il n’est pas sec, « on risque de l’abîmer ou de glisser dessus et de se blesser à la prochaine séance », signale la professeure.

L’huile essentielle

Voici le second type de lavage conseillé par la professeure. « À l’aide de 300 ml d’eau, 100 ml de vinaigre blanc et d’une goutte de tea-tree, citron et lavande, imbibez votre torchon ». Frottez pendant cinq minutes et faites-le sécher comme indiqué précédemment. Les huiles essentielles donneront une odeur agréable au tapis.

La machine à laver

Dernière option qui s’offre à vous : la machine à laver, bien que professeure Berrada la déconseille pour éviter d’abîmer le tapis. Si vous y tenez, « placez-le seul dans la machine, sur un cycle froid à 30°, sans essorage et sans passage dans le sèchelinge ». Étendez-le sur l’étendoir. À proscrire : les produits détergents du type eau de Javel, alcool à 90°, eau oxygénée...

Enfin, pour éviter d’en ajouter une couche à chaque passage sur le tapis, la spécialiste préconise de se nettoyer les mains et les pieds à l’aide d’une serviette légèrement mouillée avant de s’installer sur la surface.



 

  


Dans la même rubrique :
< >