Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

NARSA : les appareils automatiques de contrôle routier seront opérationnels début janvier 2023


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 14 Janvier 2022

Les nouveaux appareils de contrôle et de détection automatique des infractions du Code de la Route dans différentes villes du Royaume, qui vise le renforcement du contrôle automatique de la vitesse, premier facteur qui augmente la gravité des accidents, seront opérationnels début janvier 2023, a annoncé l'Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA).



Dans le cadre du projet d’acquisition, d’installation et de maintenance des appareils de contrôle et de détection automatique des infractions du Code de la Route, répartis dans les différents réseaux routiers du Royaume, le nouveau dispositif de contrôle sera opérationnel début janvier 2023, indique un avis de l'Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA).

 

A ce titre, la NARSA a adressé une correspondance à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) en vue de donner instruction aux agents de police pour éviter l'émission de procès-verbaux du non-respect de l'arrêt au Feu Rouge à l'encontre des personnes qui se sont conformées à leurs ordres.

 

La Gendarmerie royale a également été contactée afin d'éviter de placer des radars mobiles en parallèle de ces dispositifs, afin d'éviter une double sanction des conducteurs.

 

La NARSA a également souligné qu'afin de garantir la continuité des appareils de contrôle et de détection automatique des infractions du Code de la Route, une coordination avec les autorités locales et les Directions Régionales de l'Equipement, du Transport et de la Logistique des différentes régions s'impose, notamment lorsqu'il s'agit des programmes d'entretien et de rénovation des routes, qui pourraient affecter négativement le bon fonctionnement de ces dispositifs.

 

Cette opération fait partie, selon la tutelle, de la Stratégie Nationale de la Sécurité Routière visant essentiellement à la réduction du nombre des accidents de la circulation et des tués sur les routes, aussi bien dans les périmètres urbains qu’en rase campagne. Cette stratégie vise en particulier la réduction de 50% du nombre des tués des accidents de la circulation à l’horizon 2026.