L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Culture

Musique : ElGrandeToto dans le top 10 de RFI


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 7 Janvier 2024

Cap-Vert, Cameroun, Niger, Mali, Maroc, Nigeria, Burkina Faso, Sénégal, Ghana et Côte d'Ivoire. Ce sont les ambassadeurs de la musique du continent africain, du blues touareg à l'afropop. Ces artistes ont partagé leur talent en sortant un album au cours de cette année 2023. Classement et avis de Radio France Internationale.



Di Lonji d'Elida Almeida. Quatrième album d’Elida Almeida, Di Lonji, (« de loin » en créole), évoque notamment le chemin parcouru par l’artiste capverdienne depuis la sortie de son premier opus en 2014. Lauréate du Prix Découvertes en 2015, celle qui, depuis, arpente les scènes internationales ne cesse de raconter sa terre natale, ses beautés autant que les maux de la société qui la révolte.

Mádibá de Blick Bassy. Blick Bassy, le chanteur camerounais avant-gardiste, a sorti Mádibá, un disque pop aux sonorités électro qui, par le biais de fables, explore la thématique de l'eau. Un album écolo, signé sur l'écurie InFiné, qui rappelle la nécessité de préserver à tout prix le « vivant ».
Sahel de Bombino. C'est devenu une référence de la musique touarègue. Bombino a fait paraître, Sahel, un disque toujours éclatant qui alterne entre électricité et des humeurs plus acoustiques.

I Told Them de Burna Boy. En à peine plus de dix ans de carrière, Burna Boy a imposé son style afro-fusion et multiplié les collaborations avec des pointures du rap, du rock ou de la pop. Devenu une star internationale, le chanteur nigérian a publié son septième album au titre prophétique, I Told Them.

London ko de Fatoumata Diawara. Le nouvel album de Fatoumata Diawara, London ko est à son image : céleste et tellurique, métissé, sensible et engagé. De passage dans les studios de RFI entre deux avions, l’artiste malienne, à la carrière internationale, nous parlait de ce disque et de ses rêves.

27 de ElGrandeToto. En sept ans de carrière, ElGrandeToto a réussi à placer le rap marocain sur le devant de la scène internationale. Grâce à une polyvalence musicale et à une personnalité fédératrice, le Casaoui est devenu l’un des artistes marocains les plus écoutés dans le monde. Fin novembre, il a délivré un deuxième album personnel et maîtrisé intitulé sobrement 27.

Maouland II de Kayawoto. Sensation du rap burkinabè, Kayawoto a sorti son album Maouland II en mai dernier. Celui sur qui personne ne misait s'est accroché à son rêve de devenir un leader de la musique, un pari qui semblait impossible dans son pays. Grâce au monde imaginaire qu'il s'est créé, Abdoulaye Kabore, de son vrai nom, s'est construit à la force de ses bras, exhortant la jeunesse africaine à se prendre en main.

Being de Baaba Maal. Heureux d’avoir retrouvé les frissons de ses débuts durant la conception de son nouvel album Being, la star sénégalaise Baaba Maal explique avoir créé en toute liberté, guidé par la simple notion de plaisir et sans contrainte, au diapason de son partenaire Johan Hugo, producteur sans frontières musicales.

5th Dimension de Stonebwoy. Sensation et icône de la musique africaine depuis plus d’une décennie, la star ghanéenne Stonebwoy est de retour avec un 5e album studio intitulé 5th Dimension. Pour le réaliser, il a fait appel à des pointures comme Davido, Angélique Kidjo, Shaggy, Mereba, ou encore Tiwa Savage.

Société suspecte de Suspect 95. L’artiste ivoirien a sorti son premier album en mai dernier. Société suspecte a « intronisé » le rappeur, nouveau roi du genre. Mais a-t-il vraiment mis échec et mat Didi B, le numéro 1 du rap game ?
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2024 - 18:01 Festival : Mawazine retrouve Kylie Minogue

Dimanche 19 Mai 2024 - 17:58 Parution Lakrini, une enfance sans pluie






🔴 Top News