Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Mondial de handball : Danemark – Suède, une nouvelle finale entre Scandinaves


Rédigé par la rédaction (avec AFP) le Vendredi 29 Janvier 2021



Après Danemark - Norvège en 2019, Danemark - Suède en 2021: la Scandinavie a de nouveau imposé sa loi vendredi en demi-finales du Mondial de handball en Egypte, qui aura dimanche une affiche savoureuse entre l'expérience danoise et la jeunesse suédoise.

La Suède a dominé la France 32-26, et le Danemark a battu l'Espagne 35-33.

On attendait la Norvège de Sander Sagosen mais celle-ci a finalement déçu, éliminée en quarts par l'Espagne. On n'attendait en revanche pas la Suède, arrivée en Egypte sans plusieurs joueurs majeurs. Mais sa jeunesse a triomphé du favori français dans une immense salle du Caire (17.000) orpheline de ses spectateurs.

Les Suédois ont dominé de la tête et des épaules une équipe française autrement plus expérimentée mais qui a perdu trop de cadres en route (Nikola et Luka Karabatic, Elohim Prandi, Wesley Pardin, Timothey N'Guessan).

Avec 4 arrêts en tout pour ses deux gardiens, la nation la plus titrée aux Mondiaux (6 sacres) ne pouvait pas espérer grand-chose quand en face, Andreas Palicka a régalé (11 arrêts), avec notamment un arrêt du pied droit à hauteur de barre transversale sur un tir de Valentin Porte...

Mobiles, fluides, aériens, les Suédois ont tout autant brillé en attaque, à l'image des ailiers Hampus Wanne (11 buts) et Daniel Petersson (6 buts à 100%). Leur taux de réussite final, 86%, est épatant.

Est-ce le début d'un nouvel âge d'or pour la Suède, sevrée de titres depuis l'Euro 2002 après avoir dominé les années 1990? Le voisin danois, champion olympique et mondial en titre, vient juste de débuter le sien et tentera de répondre par la négative.

Après être passés tout près de la sortie de route en quarts face à une séduisante Egypte (39-38 après tirs aux buts), l'équipe de Mikkel Hansen a remporté le duel de costauds face à l'Espagne, double championne d'Europe en titre (35-33).

Avec 12 buts, Hansen s'est largement rattrapé de son exclusion pour antijeu deux jours auparavant qui avait failli coûter très cher aux tenants du titre. Sans surprise, il a été élu homme du match.

A 30 secondes de la fin, l'Espagne a eu la balle de l'égalisation par Ruben Marchan mais la balle a touché la transversale avant de rebondir à quelques centimètres de la ligne.
 

  


Dans la même rubrique :
< >