Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Mohammedia : La préservation de l’arganier au centre d’un atelier


Rédigé par L'Opinion le Jeudi 12 Mai 2022



Les participants à un atelier sur l’arganier ont mis l’action sur l’importance d’envisager des actions en vue de préserver cette espèce qui favorise un écosystème favorable au développement socio-économique.

Cet atelier, initié par le laboratoire de recherche dynamique des espaces et des sociétés et la Faculté des Sciences humaines de Mohammedia à l’occasion de la Journée mondiale de l’arganier, a été l’occasion d’amorcer un débat sur cette thématique importante animé par des professeurs de géographie et des chercheurs dans le domaine.

Intervenant à cette occasion, l’universitaire Taeib Boumaaza, a indiqué que l’arganier est une espèce endémique propre au Maroc, ajoutant qu’elle a une grande valeur ajoutée économique et agricole, vis-à-vis des populations qui vivent dans des secteurs où existe l’arganier, particulièrement dans la région sud-ouest du Maroc entre Essaouira et Agadir.

M. Boumâaza a, de même, souligné que c’est une espèce qui ne dépasse pas les 100 KM du littoral vers l’intérieur, rappelant qu’on ne la trouve nulle part ailleurs et même les pays qui ont tenté de planter cet arbre chez eux n’ont pas pu mener à bien leurs expériences.

Il a, dans ce sens, souligné la nécessité de préserver et de valoriser l’arganier au niveau de ces régions, appelant à une intervention du département des eaux et forêts dans ces espaces et à l’encouragement des pépinières dans ce sens et une exploitation optimale des zones favorables à cette espèce.