L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Mezzour : Le Royaume, un partenaire engagé au service de l'Afrique !


Rédigé par L'Opinion avec MAP Samedi 1 Juillet 2023

Le Maroc est un partenaire engagé et mobilisé au service de l'Afrique pour relever les défis sécuritaire, de développement et de durabilité, a indiqué vendredi à Changsha (Chine) le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour. Le point.



Photo: Droits réservés / Mezzour : "Le Royaume est un grandiose hub commercial et industriel dans la région".
Photo: Droits réservés / Mezzour : "Le Royaume est un grandiose hub commercial et industriel dans la région".

Sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a fait de l'intégration africaine et de la coopération une pierre angulaire de sa vision du développement pour l'Afrique, a indiqué M. Mezzour dans une allocution lors d'une conférence tenue sous le thème "Promotion des pays africains", dans le cadre de le troisième édition de l'Exposition économique et commerciale Chine-Afrique (29 juin-2 juillet).

Le Royaume, un hub commercial

Il a relevé que le Maroc a mis en œuvre d'importants projets qui ont permis d'améliorer la communication et faciliter les échanges commerciaux entre les différentes régions, a-t-il relevé, notant que le Royaume est devenu un hub commercial entre l'Afrique, l'Europe, l'Asie et les Amériques. En tant que pays africain, et compte tenu de son partenariat de haut niveau avec l'Asie, le Maroc vise à jouer un rôle majeur pour l'amélioration des relations sino-africaines, a-t-il fait valoir. La volonté et l'engagement de la Chine à renforcer la coopération avec l'Afrique seront soutenus par ses partenaires africains, et le Maroc est prêt à apporter cet appui, a-t-il ajouté, soulignant que "le devoir exige désormais de valoriser les acquis pour accroître les investissements mutuels via la consolidation des liens économiques par des investissements partagés à même de créer davantage d'opportunités d'emplois".

Dans le cadre de sa politique d'ouverture, le Maroc a signé plus de 50 accords de libre-échange, dont celui de la Zone de libre-échange continentale africaine, ce qui a renforcé la position du Royaume en tant que de porte d'entrée donnant accès à un marché de 2,3 milliards de consommateurs, a-t-il met en exergue. En outre, le Maroc a intégré les chaînes de valeur mondiales pour développer des filières industrielles performantes, à savoir l'automobile, le textile, les industries agroalimentaires, l'électroménager, l'aérospatial, la marine, le ferroviaire, les équipements médicaux, les produits médicaux, le système hydro-industriel et l'énergie, a-t-il dit.

L'industrie, 80% des exportations

Actuellement, les produits industriels représentent plus de 80% des exportations marocaines, a-t-il indiqué, notant que le secteur automobile figure au premier rang des exportations, suivi des engrais, des industries alimentaires, du textile, de l'électronique et de l’aéronautique.

Au cours de l'année 2022, les voitures les plus vendues en Europe étaient fabriquées au Maroc, au même titre que les deuxièmes voitures les plus vendues, a-t-il affirmé.

Le Maroc continue d'améliorer le climat des affaires et de le rendre plus adapté aux investisseurs nationaux et internationaux en menant des réformes majeures, dont la plus importante a été une nouvelle charte de l'investissement adoptée en janvier 2023, ce qui a représenté un tournant historique en matière d'incitation des investissements privés, a-t-il relevé.

Un élan progressiste sans précédent
S'agissant des relations maroco-chinoises, M. Mezzour a indiqué que la visite historique effectuée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Chine en mai 2016 a ouvert la voie à l'établissement d'un partenariat stratégique entre le Maroc et la Chine, donné un élan sans précédent à l'amitié maroco-chinoise et permis au partenariat entre les deux pays d'atteindre des résultats tangibles.

En tant que pays central et acteur stratégique des relations sino-africaines, le Maroc s'engage à renforcer le partenariat sino-africain et à assurer la réussite de l'initiative "la Ceinture et la Route", a relevé le ministre, soulignant que le Royaume a été parmi les premiers pays africains à rejoindre cette initiative, ce qui a élevé le partenariat stratégique entre le Maroc et la Chine à un niveau supérieur.
Par conséquent, a-t-il expliqué, les relations commerciales se sont développées à un rythme soutenu, les échanges bilatéraux ayant augmenté de 50% entre 2016 et 2021, faisant de la Chine le troisième partenaire commercial du Maroc et le premier en Asie, avec un volume commercial total de 7,7 milliards de dollars en 2022.

Intervenant lors de la même conférence, le directeur général de l'Agence Marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), Ali Seddiki, a jeté la lumière sur les atouts qui font du Royaume une destination attractive et fiable pour les investissements étrangers, mettant notamment l'accent sur l'émergence du Maroc dans de nombreux secteurs.

Le maître-mot du développement continu qui fait la réputation du Maroc consiste en sa vision claire de l'avenir qui l'incite à prendre des choix économiques et sociaux qualitatifs, a-t-il estimé, citant à cet effet le nouveau modèle de développement lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.








🔴 Top News