Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Melilia : le gouvernement local aspire à une coopération économique plus renforcée avec le Royaume


Rédigé par A.M le Mercredi 29 Septembre 2021

En pleine crise économique qui ravage les deux enclaves Sebta et Melilia, le gouvernement local a fait part de sa volonté d'établir une coopération avec le Maroc, appelant à trouver des alternatives au commerce transfrontalier. Détails.




Au moment où l'économie de Melilia est gravement affectée par la fermeture des frontières avec le Maroc, le gouvernement local semble se tourner vers l'avenir, optant pour une coopération économique plus renforcée avec le Royaume. Cette ambition a été exprimée par la ministre de l'Economie et des Finances Dounia Mansouri, lors du Forum économique organisé par El Espagñol-Invertia. " Le développement au Maroc va de pair avec celui de Melila vu les nombreuses opportunités qui existent", a-t-elle précisé, soulignant la nécessité d'un accord de bon voisinage.

La responsable a fait part également de la volonté de son gouvernement de coopérer avec les autorités marocaines afin de protéger et une solution à la fermeture des frontières communes entre les régions du Nord et l'enclave espagnole.  La responsable a fait état des limites du modèle économique de l'enclave qui dépend visiblement du commerce transfrontalier. D'où la nécessité de chercher un modèle alternatif, basé, selon elle, sur l'attraction des IDE.

Concernant les appels à inclure les deux enclaves dans l'espace Schengen, Dounia Mansouri s'est montrée équilibriste appelant à traiter sereinement ce dossier, sur la base des concertations.

Depuis la fermeture des frontières, les deux enclaves ont subi une forte crise économique, à cause de la suspension du commerce transfrontalier. Une suspension qui a touché également les régions du nord du Maroc, dont une grande en partie dépend du commerce avec les enclaves. Faute d'alternatifs économiques.

Rappelons que les frontières entre Sebta, Melilia et le Maroc seront encore fermées pour un mois supplémentaire. Le ministère espagnol de l’Intérieur a décidé de prolonger la fermeture jusqu’au 31 octobre prochain, avec possibilité de renouvellement.
 
  
 

  


Dans la même rubrique :
< >