Connectez-vous S'inscrire
Menu



Marrakech est en pleine effervescence à l’approche du Festival International du Film


La ville de Marrakech se prépare à accueillir, du 29 novembre au 7 décembre, la 18ème édition du Festival International du Film de Marrakech (FIFM), une occasion d’émerveiller le public marrakchi et de faire le bonheur des cinéphiles marocains.



Cette édition fêtera des films provenant des quatre coins du monde et rendra hommage au cinéma australien, l’un des plus anciens cinémas au monde. Il sera présent en force à travers la programmation de pas moins de 25 films entre films d’auteurs, grands classiques et succès populaires dans différents espaces de la ville.

L’évènement réunit les cinémas du monde à travers des films qui sont le reflet de la diversité et de la créativité de la production cinématographique internationale, indique un communiqué des organisateurs. Les films sélectionnés sont répartis en plusieurs sections : "Compétition offcielle", "Séances de gala", "Hommage au cinéma australien", "Séances spéciales", "11ème Continent", "Panorama du Cinéma marocain", "Jeune Public", "Projections Jemaa El Fna", "Cinéma en audiodescription" et "Hommages Festival".
Le jury, dont la présidente est l’actrice et productrice Tilda Swinton, est composé de huit autres personnalités de renommée mondiale, les réalisateurs : Rebecca Zlotowski, Andrea Arnold, Kleber Mendonça Filho, David Michôd, Atiq Rahimi, Ali Essafi et les acteurs : Mikael Persbrandt, Chiara Mastroianni. Ces personnalités départageront les 14 films en compétition officielle pour décrocher l’Etoile d’or 2019, le Prix attribué au meilleur film de la compétition. Parmi les 14 films en compétition, cinq sont réalisés par des femmes. Le cinéma national sera fortement mis en valeur, avec la difusion de 11 films marocains dans les différentes sections du Festival.

Afin de faire aimer le cinéma aux enfants, le Festival projette cinq films du monde entier destinés aux enfants, à la place Jemaa El Fna, dans le cadre de la programmation dédiée au grand public.

La dernière édition du festival  a connu l’attribution de l'Etoile d'or au long-métrage autrichien "Joy" de la réalisatrice Sudabeh Mortezai, quant au Prix du Jury, il a été décerné au long métrage "La Camarista" de la réalisatrice mexicaine Lila Avilés. 

  




Samedi 9 Novembre 2019

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Février 2020 - 13:58 L’olympe se vide des dieux du journalisme