L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Régions

Marrakech-Safi / Précipitations : L’espoir renaît chez les éleveurs


Rédigé par La rédaction le Mercredi 27 Avril 2022



Marrakech-Safi / Précipitations : L’espoir renaît chez les éleveurs
Après un début de campagne agricole très difficile en raison d’un fort déficit pluviométrique, les précipitations importantes qui se sont abattues durant les dernières semaines sur les différentes provinces relevant de la région ont eu un impact positif sur les parcours et le couvert végétal.

Ces précipitations qui ont concerné les différentes provinces de la région ont été accueillies avec beaucoup d’enthousiasme et d’optimisme par les éleveurs, dans la mesure où l’amélioration des parcours permettrait d’atténuer les charges des aliments de bétail.

Selon les données officielles de la Direction Régionale de l’Agriculture (DRA), les pluies généralisées sur le territoire de la région ont porté le cumul pluviométrique moyen à 131 mm, dont 78 mm depuis le début de mars, contre 208 mm durant la même période de l’année précédente.

La bonne répartition de ces pluies depuis le début du mois de mars a eu un impact positif sur les parcours dans la région connue pour être une zone d’élevage par excellence, surtout, après un début de campagne très difficile lié à un déficit pluviométrique très marqué, entraînant une insuffisance d’eau d’irrigation au niveau des barrages et un rabattement du niveau de la nappe phréatique.

L’amélioration des conditions climatiques a ainsi permis la programmation des cultures printanières, sur une superficie de près de 7.200 ha de maraîchage de printemps, 57.400 ha de maïs, 5.000 ha de pois chiche, tient à préciser la DRA, notant que les réalisations à ce jour sont intéressantes, avec environ 3.800 ha de maraîchage de printemps, 5.100 ha de pois chiche, et 52.300 ha de maïs.

Concernant le secteur de l’élevage, l’impact de ces précipitations a été encore plus significatif à travers l’amélioration du couvert végétal et par conséquent, l’état des parcours, dont la superficie s’élève à 57.000 ha.

Dans le même sillage, il convient de noter que pour la sauvegarde du capital animal, les éleveurs profitent de l’appui du Département de l’Agriculture à travers la distribution de l’orge et de l’aliment composé à un prix subventionné et ce, dans le cadre du Programme de Réduction de l’Impact du Déficit Pluviométrique lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News