L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Maroc-UE : La Commission parlementaire mixte tient sa 11-ème réunion à Bruxelles


Rédigé par K.CH le Jeudi 12 Mai 2022

Avec en ligne de mire le renforcement de la coopération bilatérale, la 11-ème réunion de la Commission parlementaire mixte (CPM) Maroc-Union européenne s'est ouverte, jeudi, au Parlement européen à Bruxelles.



Maroc-UE : La Commission parlementaire mixte tient sa 11-ème réunion à Bruxelles
 

Coprésidée par Lahcen Haddad, du Parlement marocain, et Andrea Cozzolino, du Parlement européen, la réunion a été marquée par la participation du président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara.

 

représentat l'occasion de passer en revue le bilan et les acquis de cette instance importante pour le dialogue et la coopération politiques entre le Maroc et l'UE et de débattre des perspectives de leur développement, cette réunion avait à l’ordre du jour des questions en lien avec la politique européenne de voisinage, la crise en Ukraine, la situation géopolitique en Afrique du Nord, le partenariat euro-marocain de prospérité partagée, les droits humains, la coopération en matière d’environnement et de lutte contre le changement climatique, et la coopération sécuritaire.

 

'’Nous sommes convaincus de l’impératif pour le Maroc et l’Europe de mettre en place des partenariats solides et novateurs, en vue de créer un espace de prospérité partagée et d’affronter ensemble les défis auxquels notre espace commun est confronté’’, a affirmé, en ouverture de cette réunion, le co-président de la Commission parlementaire mixte (CPM) Maroc-UELahcen Haddad.

 

Un contexte particulier, les plus intenses

 

Mettant l’accent sur l’importance du partenariat entre Rabat et Bruxelles, M. Haddad a souligné qu’il est de la responsabilité des deux parlements marocain et européen de travailler de concert sur des solutions communes aux questions de la transition écologique, du terrorisme, de l’emploi et du développement socioéconomique. ‘Il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire, au vu de l’ampleur des défis, de travailler main dans la main, pour créer un espace de prospérité bénéfique à nos concitoyens’’, a-t-il soutenu.

 

A cet effet, ‘’les parlementaires marocains et européens sont appelés à réfléchir à de nouveaux modèles de voisinage tournés vers l’avenir et s’inscrivant dans le contexte global de notre partenariat’’, indique le co-président de la CPM.

 

 

De son côté, le co-président de la CPM UE-Maroc, Andrea Cozzolino, a souligné qu’’’après deux ans de pandémie, qui ont limité les possibilités d’échanges et d’approfondissement de notre partenariat, nous sommes aujourd’hui appelés à renouer avec des liens plus intenses’’, ajoutant que les relations entre les deux institutions doivent s’inscrire dans la dynamique des liens maroco-européens historiques aux racines profondes.

 

Le Maroc, exemple de stabilité

 

Cozzolino, qui est également le président de la délégation Maghreb au Parlement européen, a mis en relief la place du Royaume en tant que ‘’démocratie parlementaire mature" et un environnement de stabilité dans la région. ‘’Nous sommes appelés à mettre à profit le rôle géopolitique du Maroc entre l’Afrique et l’Europe pour coordonner nos actions et intensifier nos échanges’’, a-t-il plaidé.

 

En mars dernier, les membres de la CPM avaient tenu une série de réunions au niveau du parlement européen afin d’approfondir les concertations et les discussions avec la partie européenne. Lors de ces rencontres, les deux parties avaient exprimé la volonté commune de poursuivre le dialogue euro-marocain et souligné l’importance de parvenir à des solutions consensuelles aux différents défis.