Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Maroc / Royaume-Uni : construction du "câble" électrique sous-marin le plus long du monde


Rédigé par Hiba Chaker le Dimanche 26 Septembre 2021

Sur plus de 3800 km, le Maroc et la Grande-Bretagne s'apprêtent à construire le plus long câble électrique sous-marin du monde afin de transporter les énergies renouvelables à plus de 7 millions de foyers en Bretagne. Un projet gigantesque qui coûtera 16 milliards de livres sterling, soit environ 200 milliards Dirhams.



Le but du projet est de fournir à la Grande-Bretagne une « énergie propre » avec une ligne allant de Londres à Guelmim-Oued Noun, dans le Sud du Maroc, où le soleil et le vent constant pourraient produire un approvisionnement ininterrompu. Le projet vise à produire de l'énergie propre au Maroc 24 heures sur 24, à partir du soleil le jour et du vent la nuit.

Xlinks, la start-up à l'origine du projet, a présenté dimanche des plans pour construire le projet sous-marin de 16 milliards de livres (21,9 milliards de dollars) qui couvrira une distance de 3800 kilomètres. Il utilisera 10,5 gigawatts de parcs solaires et éoliens à grande échelle au Maroc et, contrairement aux autres interconnexions du Royaume-Uni, ne fournira que la Grande-Bretagne.

Dave Lewis, directeur général de la société en charge du projet, a révélé que 800 millions de livres sterling avaient déjà été levés pour construire trois installations de production au Royaume-Uni, dans le but de tirer parti de la demande croissante de câbles électriques utilisés dans les parcs éoliens offshore et les interfaces sous-marines.

"En partenariat avec le gouvernement marocain, nous avons consacré une superficie d'environ 1500 kilomètres carrés pour ce projet et, sur ce terrain, nous établirons un parc solaire, un parc éolien et des batteries qui produiront collectivement environ 10,5 gigawatts d'énergie", a déclaré Lewis au Financial Times.

La start-up Xlinks  a affirmé qu'elle pourrait fournir une alimentation 24 heures sur 24 équivalant à 8% des besoins en électricité de la Grande-Bretagne. Ainsi, le lien pourrait alimenter 7 millions de foyers britanniques.