L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Maroc-Algérie : le boycott contre l’embargo


Rédigé par Majd EL ATOUABI le Mercredi 28 Décembre 2022



Maroc-Algérie : le boycott contre l’embargo
Mardi 20 décembre 2022, les milliers de Marocains et autres qui suivaient avec attention sur les sites de tracking aérien le trajet du vol de la Royal Air Maroc (RAM) entre Doha et Rabat, à bord duquel se trouvait l’équipe nationale du Maroc, n’ont pas manqué de relever le détour réalisé par cet avion pour éviter de survoler le territoire algérien.

Le monde, arabe notamment, s’est alors rappelé avec stupéfaction que ce pays continuait à appliquer, sans merci ni pudeur, un embargo aérien totalement injustifié sur les aéronefs immatriculés au Maroc quelle que soit leur nature et quels que soient leurs occupants. Ceci, en dépit du fait qu’il s’agissait dans le cas d’espèce de véritables héros de cette même Nation arabe que le régime algérien prétendait il n’y a pas si longtemps vouloir réunifier, à l’occasion du Sommet raté d’Alger organisé sous le slogan creux de «Jam3 Chaml Al Oumma Al Arabia».

Alors oui, après l’obligation faite en juin dernier à la délégation sportive marocaine de passer par Tunis pour pouvoir participer aux Jeux Méditerranéens d’Oran, après la scandaleuse séquestration de journalistes sportifs marocains dans l’aéroport de cette ville puis leur refoulement et après la honteuse prise à partie durant le mois de septembre des jeunes footballeurs marocains lors de la finale de la Coupe arabe des U17 au stade de Sig dans la périphérie de Mascara, la coupe est aujourd’hui pleine. L’Algérie des généraux, qui multiplie depuis des mois les provocations envers le Maroc, doit comprendre que le sport est un sanctuaire protégé où les basses manoeuvres politiciennes peuvent valoir à leurs auteurs opprobre et bannissement des instances sportives internationales.

Le Maroc est donc parfaitement fondé de se montrer exigeant en conditionnant la participation de son équipe nationale des joueurs locaux au prochain Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2023) à la levée, même provisoire, de l’embargo aérien algérien. Notre pays doit également exiger des garanties quant à la sécurité et la quiétude de ses sportifs, ainsi que concernant le libre accès de ses journalistes en territoire algérien pour y exercer leur métier. Sinon, le Maroc serait pleinement dans son droit de boycotter cette compétition organisée en territoire ennemi.
 



Majd EL ATOUABI



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Janvier 2023 - 15:45 Al Boraq à Marrakech : Sacré boute-en-train !






🔴 Top News