Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Maroc/Algérie : L'Espagne ne craint pas de répercussions sur son approvisionnement en gaz


Rédigé par Achraf EL OUAD le Lundi 30 Août 2021

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares a démenti tout danger sur l’approvisionnement de l’Espagne en gaz algérien, malgré la rupture entre Rabat et Alger.



Dans une interview accordée dimanche au quotidien barcelonais La Vanguardia, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares déclare que l’approvisionnement en gaz algérien n’est pas en danger malgré la rupture des relations diplomatiques qui pourrait éventuellement déboucher sur l'arrêt de l'acheminement du gaz extrait en Algérie vers l’Espagne en passant par le Maroc.

Albares souligne que l’Espagne tient à ce que « nos partenaires entretiennent les meilleures relations possibles entre eux et, lorsque nous partageons la même région du monde, comme la Méditerranée occidentale, nous y tenons encore plus. »

« Nous voulons contribuer à l’instauration d’un climat de calme, de tranquillité et de bon voisinage (…) Nous avons toujours eu d’excellentes relations avec les deux pays, tous deux sont des pays amis et nous allons travailler à la compréhension », ajoute le ministre.

Dans le même contexte, le ministre espagnol indique qu’il  « discute avec les amis algériens depuis plusieurs jours et je pense que les Espagnols peuvent être calmes concernant l’approvisionnement en gaz. Ce gouvernement défendra toujours les intérêts de l’Espagne. Nous discutons et analysons la situation avec l’Algérie. Il est encore tôt pour tirer des conclusions. »

Par ailleurs, Albares affirme que le récent message de conciliation de SM le Roi du Maroc « en faveur du dialogue avec l’Espagne est prometteur » et rappelle que « la position de l’Espagne sur le Sahara sera toujours dans le cadre de l’ONU », après avoir rappelé que « les relations hispano-marocaines couvrent bien plus de sujets que le Sahara. »