Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Loukkos : Production sucrière record


Rédigé par Avec MAP le Samedi 17 Octobre 2020

Les cultures sucrières au bassin du Loukkos ont atteint une production record pour la saison agricole 2019-2020, qui a dépassé les attentes et les objectifs escomptés.



Loukkos : Production sucrière record
«La campagne écoulée des cultures sucrières au bassin du Loukkos a affiché des résultats remarquables qui ont dépassé les attentes et les objectifs fixés pour 2020, et atteint des niveaux records, notamment en matière de rendement, d’indicateurs industriels et de revenus», indique un communiqué de la Direction régionale de l’Agriculture à Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Ce bilan est le résultat de plusieurs mesures techniques adoptées par le Comité technique régional du sucre, notamment l’appui technique aux producteurs des plantes sucrières, la promotion de la recherche et la digitalisation, et la généralisation des semences et plantations de haute qualité génétique.

La même source relève que les incitations offertes par le ministère ont touché toutes les étapes de production, de transformation et de commercialisation, et ont été couronnées par la réalisation de deux projets d’agrégation agricole de la betterave sucrière et la canne à sucre par le groupe marocain Cosumar, notant que ces projets ont renforcé l’encadrement, le financement et la commercialisation au niveau de cette filière.

Concernant la betterave sucrière, cette campagne agricole s’est distinguée par la généralisation des semences mono-plante, et ce pour la première fois au niveau du bassin de Loukkos, et la généralisation du processus d’ensemencement mécanique, la numérisation et la planification de toutes les opérations liées à la culture, l’extraction et la commercialisation, ainsi que l’encadrement technique et le contrôle phytosanitaire. 

Selon la direction régionale de l’Agriculture, ces interventions ont permis d’augmenter à 2.770 hectares la superficie cultivée, avec une production de 175.932 tonnes, soit une hausse d’environ 62,5% par rapport à la moyenne des dix dernières années, notant que le rendement a atteint un niveau record de 64,6 tonnes par hectare, en progression de 65,2%, ce qui a permis d’augmenter de 26% le revenu des agriculteurs par rapport à la campagne précédente.

Quant à la canne à sucre, qui a bénéficié des incitations financières supplémentaires pour les nouvelles plantations et les cultures précoces, le communiqué fait savoir que la superficie plantée a atteint 2.191 hectares, avec une production de 193.511 tonnes, soit une augmentation de 49,5% par rapport à la moyenne des dix dernières années, tandis que le rendement s’est situé à 88,3 tonnes par hectare (+38,4%), et le revenu des agriculteurs a progressé de 58% en glissement annuel.

Il est à noter que le bassin du Loukkos se caractérise par des conditions favorables aux cultures sucrières et une infrastructure industrielle dotée d’une capacité importante, en plus de l’expérience accumulée par les agriculteurs dans ce domaine.