Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des champions et CAF : Les clubs marocains évoluent at home


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Vendredi 1 Avril 2022



Wydad et Raja de Casablanca ainsi que la Renaissance Sportive de Berkane vont meubler le week-end prochain. D’abord, pour représenter le Royaume du Maroc ensuite pour entretenir la forme pour les matches à venir. Après le match mémorable sorti par les Lions de l’Atlas face aux Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC), battue à plate couture, les matches de la Ligue des Champions et ceux de la Confédération Africaine de Football reprendront le relais. Surtout que tous les clubs représentant le Maroc vont évoluer à domicile.

C’est le Wydad qui coupera le ruban des compétitions samedi contre Atelico Petroleos de l’Angola au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca. Antre des deux prestigieux clubs bidaouis en de la Métropole en l’occurrence le WAC et le Raja. Ce dernier accueillera les Algériens de Sétif. Leur homologue de Berkane évolura le dimanche contre Asec Mimosa d’Abidjan (Côte d’Ivoire).

A voir les clubs contre lesquels vont évoluer les équipes marocaines, il semble que nous sommes déjà assurés de les trouver au prochain tour. Si l’on excepte la Renaissance Sportive de Berkane, à un degré moindre, qui a trébuché contre l’Asec Mimosas, il est fort possible de les retrouver à l’étage des quarts.

Le WAC ne fera qu’une bouchée de son adversaire l’Atletico Petroleos de l’Angola au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca. Ce n’est guère sous-estimer le club angolais, mais le rapport des forces est là pour nous rappeler que les adversaires du WAC ne pourront endiguer les assauts des Marocains; surtout que les Marocains jouent devant pas moins de 40.000 spectateurs. Impressionnant! Même pour les blasés.

Le Wydad et sa prestigieuse armada seront supportés par le nombreux public fidèle aux Rouges, de telle manière que nul n’aimerait être à la place de leurs adversaires. Atletico Petroleos ne sera pas à labri d’un score lourd. Quoique le football ne soit pas une science exacte, il n’en demeure pas moins que la hiérarchie ne doit pas être bousculée. Malheur à celui qui tente de la faire vaciller.

En ce qui concerne le Raja de Casablanca, les Vets s’apprêtent à affronter, dimanche le club de l’AS Sétif. Un club que le Raja s’est déjà permis de battre, chez lui, à l’aller. Les Sétifis n’ont plus rien à perdre. Ce qui les rend plus dangereux. Rien n’est encore joué. Les Verts, comme les Rouges, se sont, certainement, préparés en conséquence. Ils savent très bien que Sétif est une formation qui joue bien au ballon. Son football agréable, fait de passes courtes par des joueurs talentueux, pourrait poser problème aux Marocains. Mais ces derniers au vu de la toute récente prestation sortie face au Amazulu qu’ils ont battu chez lui sur le score de 2-0 leur permet tous les espoirs. Les vaincre à Casablanca est une mission ardue pour ne pas dire autre chose. Sétif peut s’enorgueillir de ses joueurs qui tenteront de rendre la vie dure aux Casablancais.

Toutefois, il est certain que le représentant de Sétif ne rendra pas les choses faciles pour les Casablancais.

Mais est-ce suffisant pour venir à bout d’un Raja tout en ambition et en talent.

Pour la Renaissance Sportive de Berkane le score de l’aller pourrait lui poser problème. Toutefois, toutes les potentialités berkanaises vont, à coup sûr, se mobiliser pour pousser le club à surmonter le handicap.