Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des champions : Une victoire royale du Wydad hors des frontières

WAC - Kaizer Chiefs : 4-0


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Mardi 2 Mars 2021



Ligue des champions : Une victoire royale du Wydad hors des frontières
Le WAC vient de réussir une très belle performance en terminant un périple qui les a conduits pendant 10 jours à visiter, tour à tour, le Burkina Faso et l’Afrique du Sud. Lors de ce long voyage qui a duré près de deux semaines, les Wydadis avait été clos par ce match contre le Kaizer Chiefs Football Club qu’ils ont étrillé par 4-0. Une victoire acquise de haute lutte, ponctuée par un score-fleuve qui ne souffre d’aucune contestation. Force est de reconnaître que la victoire du WAC n’était pas impossible ; mais le score ! Quand même. Gagner en Afrique par 4-0 dans un terrain neutre, il faut être Wydad Al Ouma pour le faire.

Certes, tous les observateurs sportifs avaient prédit une victoire du club marocain. D’abord, par la grosse impression laissée par le club casablancais qui a présenté ses lettres de créance comme un sérieux voire un très sérieux candidat au sacre final. Comme il l’a fait de manière magistrale en 2017. Ensuite, par cette sérénité que dégage le groupe des Rouges. A peine la rencontre entamée que les observateurs sportifs durent se rendre à l’évidence : le Wydad était beaucoup trop fort. Pour preuve de leurs pronostics, dès la 7’ le revenant, Mohamed Ounajem va visiter les bois sud-africains gardés par Jones. Coup sur coup, Ayoub El Kaâbi et Salahedine Saïdi, allaient rater deux occasions d’alourdir le score. Alors que l’on se préparait à regagner les vestiaires pour la période de repos, un centre millimétré de la droite arrive droit sur la tête d’El Kaâbi, qui va se racheter en reprenant ce centre de la tête devant Jones et ses défenseurs médusés. 2-0 pour le club marocain.

De retour des vestiaires, 66ème minute, réaction tardive des coéquipiers de Castro. Tagnaouti était là ! On s’attendait à ce le club marocain gère cet avantage de 2-0. Eh bien non ! Il va poursuivre son travail de sape en montant à l’abordage de la défense sud-africaine. 80’ une échappée du suppléant marocain, le Tanzanien Simon Msuva va permettre à ce dernier de porter le score à 3-0, via un joli lobe qui a permis à la note d’être très salée. La messe alors était dite et bien dite. On va rester là. Non et non!

Benzarti fait appel aux services de Zouheir Moutaraji. Ce dernier héritera d’un beau ballon, fait une feinte et adresse un tir fulgurant qui touchera, heureusement, la main d’un défenseur avant de se perdre dans le décor. C’est le penalty transformé, imparablement, par le spécialistemaison, Yahya Jabrane.

4-0, il n’y avait plus rien à dire. Le retour se jouera en smoking par les hommes de Saïd Naciri.

« Wydad Al Ouma » sur la rampe de lancement
Franchement, ils ne sont pas beaucoup à pouvoir mettre fin à la marche triomphale des Rouges dans la Botola ou extra-muros. Une très bonne équipe, des recrutements de valeur, un encadrement tout en compétence... qui pourra rivaliser avec les Rouges à l’intérieur comme à l’extérieur du Royaume ?