Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des Champions / WAC-Kaizer Chiefs : Le Wydad responsable de la situation, la CAF sera intransigeante !


Rédigé par A. KITABRI le Jeudi 11 Février 2021



Ligue des Champions / WAC-Kaizer Chiefs :  Le Wydad responsable de la situation, la CAF sera intransigeante !
Le match Wydad-Kaiser Chiefs entraîne de multiples commentaires quant à qui assume la responsabilité. 5 intervenants sont ciblés: les Autorités, la CAF, la Fédération, le Wydad et Kaizer Chiefs.
 
Les Autorités ?
 
Il y a une crise sanitaire Covid-19. Des mesures sont prises pour la gérer. Elles sont nombreuses. L'une d'elles est la fermeture des frontières aériennes avec des pays connus pour être des "clusters" et, en conséquence, des sources de menaces pandémiques. C'est le cas de l'Afrique du Sud. Les Autorités agissent pour protéger la population. En refusant de délivrer des visas au club sud-africain, elles obéissent à cette logique. Leur décision était prévisible et attendue. 
 
La CAF ?
 
La CAF, dès novembre, a  pris ses dispositions réglementaires et anticipé le cas. En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, elle a averti qu'il n'y aurait pas de report de match, qu'il faudrait anticiper et prendre les dispositions nécéssaires, que toute partie prenant part à une compétition de la CAF serait tenue responsable du non déroulement d'un match et en conséquence déclarée perdante par 2 buts à 0. Parmi les cas cités, le fait de ne pas pouvoir se déplacer pour des raisons internes ou de ne pas pouvoir recevoir également pour des raisons internes toujours en relation avec la Covid-19.
 
Kaizer Chiefs ?
 
Il ne peut être tenu responsable de la situation. Administrativement, il a fait ce qu'il faut faire. Mais faute de visas, il ne peut se déplacer. Or, l'octroi des visas relève de la compétence des autorités marocaines.
 
Le Wydad ?
 
Selon les règlements exceptionnels établis par la CAF liés à la crise sanitaire actuelle, le Wydad assume la responsabilité du non déroulement du match puisqu'il est censé recevoir. Étant donné qu'il est dans l'incapacité de le faire, il devra être sanctionné en conséquence. Il sera déclaré perdant face au club Kaizer Chiefs par 2 buts à 0. Le Wydad aurait dû anticiper et demander la délocalisation de son match au temps opportun et non à la dernière minute en saisissant la CAF via la FRMF.
 
La Fédération ?
 
Elle assume sa part de responsabilité en raison de son pouvoir de tutelle. Elle, aussi, aurait dû anticiper la situation litigieuse assure-t-elle en vue de la résorber. Elle aurait en concertation avec le Wydad prévoir un plan B. Chose qu'elle n'a pas faite.
 
Conclusion
 
La responsabilité du non déroulement du match Wydad - Kaizer Chiefs incombe en premier lieu au Wydad et à la Fédération. La CAF avait pris les devants et a été très prévoyante en établissant des règles liées à la situation. Les Autorités ont fait ce qu'il fallait faire. Le Wydad devra assumer les conséquences de sa non réactivité et de son manque d'anticipation. La CAF sera intransigeante et appliquera les règles. Il y a un précédent : le cas du club Tchad identifier qui a perdu son match face au Zamalek en 2e tour préliminaire de la Ligue des Champions.