Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des Champions : Une nouvelle décision en perspective !


Rédigé par A. KITABRI le Mercredi 9 Septembre 2020

Réunion en mode visioconférence de la Confédération Africaine de Football ce jeudi 10 septembre



Ligue des Champions : Une nouvelle décision en perspective !
Réunion en mode visioconférence. La CAF se réunira ce jeudi en mode visioconférence. Le président de la CAF est actuellement au Caire. Plusieurs sujets sont à l’ordre du jour. 

Ligue des Champions: Phase finale
Actualités obligent : l’un des points chauds sera la phase finale de la Ligue des Champions africains. A la fin de la semaine passée, la CAF avait adressé un courrier à la fédération égyptienne l’informant du maintien du calendrier déjà établi. Cela suite aux rumeurs qui avaient annoncé un éventuel report.  

Casablanca en « quatorzaine ! »​ 
Mais ce qui se passe actuellement à Casablanca risque de changer les données. Dimanche soir, le gouvernement marocain a mis Casablanca en situation d’urgence sanitaire en raison de la forte hausse des contaminations au niveau de la ville qui a été placée en «quatorzaine». Au-delà de 14 jours, toute décision sera conséquente à l’évolution épidémique. Ainsi, le proche avenir est incertain. Il dépendra de la Covid-19. 

Les demi-finales «LCD» victimes collatérales !
Ce manque de visibilité à quelques jours des demi-finales aller prévues à Casablanca risque de pousser la CAF à modifier son calendrier de façon à ce qu’il ne dépende plus de l’évolution de la situation pandémique à Casablanca et de la décision gouvernementale marocaine tributaire de cette évolution.  

 Scénarios possibles
Trois scénarios sont possibles :
1- Maintenir le calendrier mais déplacer les demi-finales «aller» de Casablanca à Rabat. La capitale étant moins impactée par la Covid-19.
2-Modifier la programmation en repoussant les demi-finales à une date ultérieure.
3-Programmer les demi-finales selon la formule «chaque demi-finale en un seul match sur un terrain neutre». 

Terrain neutre ?
Pour plus de certitude, plus de visibilité et plus de pragmatisme, la CAF pourrait choisir le troisième scénario. Deux possibilités seraient applicables:
- Les faire jouer en terre africaine. Dans ce cas, la CAF devrait choisir le pays le plus disposé, le plus disponible et le plus sûr sanitairement. La Tunisie serait le meilleur candidat. 
-Les jouer hors-Afrique : Déjà une rumeur avait circulé en ce sens avançant une terre d’accueil située en Asie, soit le Qatar soit les Émirats. Ces deux pays seraient prêts à accueillir l’événement les bras ouverts.
Bien sûr, le centre de décision est au niveau des hautes instances de la CAF. Mais l’inconnu est la réaction des clubs et de leurs fédérations. 

Passibles réactions
Le Raja, le Wydad et la FRMF ne seraient pas contre. La situation épidémique dans le pays est incontrôlable. Les chiffres sont en hausse d’une manière exponentielle. Quant au côté égyptien, la réaction serait difficile à identifier. Des raisons politiques pourraient influencer toute prise de décision. Il y a aussi le fameux et insaisissable président de Zamalek, dont les humeurs sont changeantes, impulsives et incontrôlables. 

LCD: Une semaine décisive !
Bref, la semaine sera décisive. La CAF devra trancher. La réunion de jeudi sera déterminante. La situation traîne. La Covid-19 sera parmi nous pour beaucoup de temps. Il faudra faire avec. Au Maroc, le pessimisme est de rigueur. Le feuilleton des phases finales des compétitions interclubs a trop duré. Il faudra y mettre fin.

A. KITABRI

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:32 Bruits de vestiaires