Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des Champions : Le Wydad frappe fort et s’installe en leader


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Lundi 8 Mars 2021



Ligue des Champions : Le Wydad frappe fort et s’installe en leader
Le représentant du Royaume du Maroc dans cette troisième phase, le Wydad, s’est permis d’épingler à son tableau de chasse le club guinéen de Horoya Conakry. Buts signé Ayoub El Kaâbi à la 19ème minute sur une très belle reprise de volée au Complexe sportif Mohammed V et Simon Msuva à la 89’.

Troisième victoire successive  

Troisième victoire d’affilée des Rouges. Il apparaît, au fil des rencontres, que Wydad Al Ouma est en train de dévoiler, sans crainte d’être contredit, ses vues très sérieuses sur le Trophée de Champion d’Afrique, très convoité, version 2021.

Pour preuve, cette chaîne ininterrompue de victoires que le club bidaoui est en train d’emmagasiner. Rien ne semble se dresser devant les Rouges pour contrecarrer les desseins des coéquipiers de Yahya Jabrane. 

Contre le club guinéen de Horoya Conakry, le WAC a joué serré quoique son adversaire du jour, n’était pas de ceux qui donnaient des cauchemars. Le WAC a pratiquement dominé cette première période avec, à la clé, un beau but d’El Kaâbi ; mais, également, deux belles occasions qui ne demandaient qu’à être dedans via Ayoub El Kaâbi et Moayed Lafi.

C’est sur le score de 1-0 que l’arbitre algérien Mehdi Abid Charef envoya les 22 acteurs au repos.

De retour des vestiaires, le WAC poursuit son travail de sape et contraint le keeper guinéen à sortir le grand jeu pour empêcher Walid El Karti d’ajouter un second but sur un service lumineux de Mohamed Ounajem très actif sur le l’aile droite.

Même si en cette seconde période les Marocains et les Guinéens se partagent les actions avec une légère avance pour les Rouges. Les actions marocaines paraissent plus dangereuses. Il fallait juste se concentrer pour les concrétiser. Mais le Wydad se devait d’assurer leur avance pour rester à l’abri d’un retour qui serait désagréable pour les Casaouis.

Les joueurs guinéens étaient maladroits, hésitants, pas maîtres de leur sujet.

Croyez-nous, même au match « retour », Horoya ne semble pas poser problème au WAC.
 
Sept buts pour, zéro contre !
Le Wydad est en passe de réaliser une très belle performance. Carton plein pour les hommes de Benzarti. 3 matches 9 points, 7 buts marqués, 0 but encaissé. Qui dit mieux ? Leur périple de Luanda à Ouagadougou n’a, en aucun cas, altéré l’envie incommensurable des Wydadis d’envoyer des signaux forts à leurs adversaires sur leurs prétentions légitimes sur le trophée africain après lequel ils courent depuis 2017.

  


Dans la même rubrique :
< >