L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Sport

Ligue 1 : Le PSG cale encore, Hakimi fautif sur le premier but


Rédigé par Rabei Benkiran le Dimanche 10 Mars 2024

Le PSG enchaîne sur un troisième match nul d’affilée en championnat contre Reims. Achraf Hakimi a été responsable d’une erreur dans la surface de réparation, permettant l’ouverture du score de l’équipe adverse. L’équipe a largement été remaniée en vue des échéances à venir.



Après une qualification brillante pour les quarts de finale de la Ligue des champions, mardi dernier contre la Real Sociedad, Luis Enrique a décidé de faire tourner cet après-midi : Kylian Mbappé et Dembélé sur le banc, ce sont Lee Kang-in et Gonçalo Ramos qui débutaient en attaque. Keylor Navas prenait, lui, la place de Gianluigi Donnaruma dans les buts parisiens.
 
En début de match : Achraf Hakimi commettait une grosse erreur dans la surface, concédant le ballon à l'adversaire et permettant l’ouverture du score des Rémois (1-0, 7ème). Ensuite, un autre Marocain était poussé à la faute : le défenseur Yunis Abdelhamid marquait contre son camp sur corner, permettant l’égalisation des franciliens (1-1, 18ème).
 
Paris prenait l’avantage par l’intermédiaire de son attaquant portugais Gonçalo Ramos (20ème), puis Oumar Diakité égalisait suite à une jolie passe qui brisait les lignes d’une défense apathique (2-2, 45ème), et orpheline de son capitaine Marquinhos, forfait pour cause de blessure au tendon d’Achille.
 
Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé entraient en jeu au cours de la deuxième mi-temps mais n’arrivaient pas à changer le destin du match malgré quelques incursions dans le camp adverse.
 
Le turn-over du PSG pour cette rencontre a permis de mettre au repos des joueurs cadres avant le quart de finale de Coupe de France (mercredi, 21h10) et le quart de finale de Ligue des champions en avril.
 
Avec ce nul, le PSG reste sur une série de 22 matches d’invincibilité en championnat, et conserve 10 points d’avance sur son premier poursuivant, Brest.