Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Liga : Messi fait briller Griezmann et le Barça se reprend


le Dimanche 8 Novembre 2020

La superstar argentine et le champion du monde français, tous deux buteurs, ont balayé le Betis Séville



Liga : Messi fait briller Griezmann et le Barça se reprend
Lionel Messi et Antoine Griezmann s’entendent à nouveau: tous deux buteurs, la superstar argentine et le champion du monde français ont permis au Barça de balayer le Betis Séville 5-2 samedi et de se reprendre lors de la 9e journée de Liga. Le Barça, qui restait sur quatre matches sans victoire en championnat, remonte provisoirement à la 8e place du classement, à 6 points du leader, l’Atlético Madrid, et 5 de son grand rival, le Real Madrid (2e).

Le retour de Messi
Après l’ouverture du score d’Ousmane Dembélé (25e) sur une frappe surpuissante du gauche, Messi, remplaçant au coup d’envoi et qui «n’était pas en mesure de débuter» d’après Ronald Koeman, n’a eu besoin que de trois minutes après son entrée en jeu à la pause pour offrir un ballon de but parfait à Griezmann (49e), qui avait auparavant loupé un penalty (33e). Malgré l’égalisation à 1-1 d’Antonio Sanabria juste avant la mi-temps (45e+3) et la réduction du score de Loren (73e), le carton rouge infligé à Aissa Mandi pour un ballon de but de Dembélé bloqué du bras sur sa ligne a enterré les espoirs du Betis. Messi n’a eu qu’à enfoncer le clou en transformant le penalty (61e) puis en doublant la mise (82e) vingt minutes plus tard, et le jeune Pedri (17 ans) a scellé le score en fin de match (90e) pour son premier but cette saison.

Griezmann dans son meilleur jour
Cette rencontre aurait dû permettre à Griezmann d’enfin se montrer sous son meilleur jour, sans souffrir de l’ombre de Messi... Mais c’est bien l’entrée de l’astre argentin qui a mis le Français en lumière.

«Il sait parfaitement qu’il a raté un penalty et quelques occasions, mais cela signifie qu’il est toujours là au bon endroit pour être en position de marquer. Pour rater des occasions, il faut déjà en avoir», l’a encouragé Koeman en conférence de presse d’après-match.

La défense catalane inquiète
Griezmann, Messi, Dembélé, Pedri... Si les satisfactions sont nombreuses sur le plan offensif, où le Barça a retrouvé son brillo, Koeman a toutefois de quoi s’inquiéter en défense: les Catalans, complètement désolidarisés derrière, ont offert de grands espaces aux Andalous, qui sont revenus par deux fois dans le match.