L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Les syndicats de l'enseignement saluent les conclusions de la commission ministérielle tripartite


Rédigé par L'Opinion avec MAP Vendredi 1 Décembre 2023

Les syndicats les plus représentatifs de l'enseignement viennent, aux dernières nouvelles, de saluer les conclusions de la réunion de la commission ministérielle tripartite. Ces débats laissent présager une nette amélioration des revenus du secteur. Détails.



Photo: tous droits réservés.
Photo: tous droits réservés.
Les quatre syndicats les plus représentatifs de l'enseignement, signataires de l'accord du 14 janvier 2023, ont salué les conclusions de la réunion de la commission ministérielle tripartie, tenue jeudi à Rabat, visant à traiter les questions relatives du statut unifié des fonctionnaires de l'Éducation nationale.

Cette commission ministérielle comprend le ministre de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, ainsi que le ministre de l'Inclusion économique, de la petite entreprise, de l'emploi et des compétences, Younes Sekkouri.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de cette réunion, le Secrétaire général du syndicat national de l'Enseignement affilié à la Fédération Démocratique du Travail (FDT), Saddik Rghioui a indiqué qu'un certain nombre de décisions ont été prises, notamment la publication d'une circulaire du ministère de l'Éducation nationale portant sur le gel de l'actuel statut unifié, "à l'exception de la question de recrutement compte tenu de son caractère urgent pour sauver la prochaine saison scolaire».

Le statu quo du statut unifié

Il a de même souligné qu'il a été convenu d'annuler le régime des sanctions prévu dans ce statut et de maintenir celui qui est prévu dans le statut général de la fonction publique.

M. Rghioui a ajouté qu'une réunion se tiendra, mercredi prochain, avec le ministre délégué chargé du Budget, en vue d'examiner la question de l'augmentation des salaires et la révision du régime indemnitaire.

Pour sa part, le secrétaire général de la Fédération nationale de l'enseignement relevant de l'Union marocaine du travail (UMT), Miloud Maassid, a salué la tenue de cette réunion, formant son souhait de parvenir à des résultats positifs.

La question des sanctions et celle des catégories a également été abordée, a-t-il ajouté, notant que ce sujet sera abordé lors d'une réunion la semaine prochaine.

De son côté, le Secrétaire général de la Fédération libre d'éducation (FLE) relevant de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Youssef Allakouch, a indiqué que cette réunion s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de ce qui a été convenu lors de la réunion tenue entre les syndicats et le Chef du gouvernement.

M. Allakouch a ajouté qu'il a été convenu avec la commission ministérielle tripartite, de procéder à une révision globale visant à amender les dispositions contenues dans le statut, mettant en exergue le consensus qui s'est dégagé pour accélérer la cadence de travail en vue d'y introduire tous les amendements ayant une incidence financière avant le vote de la loi de finances 2024.

Vers l'amélioration des revenus 

À son tour, le Secrétaire général du Syndicat national de l'enseignement relevant de la Confédération démocratique du travail (CDT), Younes Firachine a affirmé que cette réunion, a été fructueuse, précisant que les syndicats de l'enseignement insistent sur la nécessité d'entourer la décision du gel du statut des fonctionnaires de l’Éducation nationale de toutes les garanties juridiques.

Une deuxième réunion est prévue la semaine prochaine afin de discuter les propositions des syndicats sur l'augmentation des salaires et écouter la réponse du gouvernement concernant tout ce qui porte sur l'amélioration des revenus des enseignants.








🔴 Top News