Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Les menaces 4.0 à l’ère d’une pandémie mondiale


Rédigé par Anoire El Attari le Mercredi 24 Mars 2021

Les Web en période de crise sanitaire à été le recours des internautes pour leurs achats quotidiens, une occasion que les cyberpirates ont sûrement saisi. Entreprises, banques, hôpitaux ou particuliers ; rien n’échappe aux cyber-attaques.



A la lumière du développement du Web 4.0 (Internet Ubiquitaire) qui repose sur les technologies d’intelligence artificielle et objets connectés, les risques de cyber-attaque deviennent de plus en plus imprévisibles. Selon la société de sécurité informatique Avira, 89 millions de Pc Windows comprennent des logiciels obsolètes, 11.5 milliards de dollars de dommages à l’échelle mondiale ont été causés par des rançongiciels, 2.2 milliards de mots de passe et d’adresses e-mail dérobés et 350 000 nouveaux programmes malveillants apparaissent chaque jour. 

Pour aller plus loin, de nouvelles techniques de cyber-attaque ont été développées durant la période COVID. Les rançongiciels, l’hameçonnage et le Chevaux de Troie bancaires en sont les exemples.

Le principe des rançongiciels repose sur le fait que le pirate à travers des mails ou liens infectés de virus serpente sur votre ordinateur, bloque votre système puis vole ou crypte vos données de façon à ce qu’elles soient inaccessibles. Ensuite, il exige une rançon pour vous remettre vos données intouchées. En quelque sorte c’est une prise en otage digitale. 

L’hameçonnage consiste à la reproduction minutieuse d’un site e-commerce de manière à qu’il soit difficilement repérable par les usagers du net. Grâce à ces techniques les pirates auront accès aux données personnelles, identifiants d’accès et même aux comptes bancaires. 

Les derniers d’une liste non exhaustive sont les Chevaux de Troie bancaires. Leur fonctionnement est simple. Il se cache dans les mails spam ou les documents de bureautique téléchargeables, une fois tombés dans le piège le pirate aura accès à votre messagerie. Il sera ainsi en mesure d’envoyer des mails malveillants à vos contacts et en profiter pour recueillir leurs données bancaires ou portefeuilles Bitcoin, … etc.   

Comment alors se protéger des cyber pirates ? 

Pour prévenir ce genre d’attaques il sera pertinent d’opter d’abord pour un antivirus performant qui facilite la détection et l’extermination de toute sorte de virus qui cherchent à pénétrer vos ordinateurs. Il faut également veiller à mettre à jour les logiciels, les pilotes et le système d’exploitation régulièrement. Installer des logiciels VPN sur vos périphériques pour crypter vos données et cacher votre adresse IP en passant par un réseau privé via un tunnel sécurisé lors des transactions en ligne, est une mesure de protection à ne pas négliger. 

Ce sont des recommandations qui peuvent aider les internautes à se prémunir, mais il faut rester vigilants aux sites auxquels on accède pour éviter toute sorte d’escroquerie.