L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Les étudiants en médecine et pharmacie entre grèves et griefs


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 17 Juillet 2022

Depuis le début de l’année universitaire, la Commission nationale marocaine des étudiants en médecine, médecine dentaire et pharmacie milite pour l'amélioration de la vie estudiantine et la composition même des étudiants de ces filières dans les universités publiques.



Les étudiants en médecine et pharmacie entre grèves et griefs
Comme annoncé il y a quelques semaines par la Commission nationale des étudiants en médecine (CNEM), les futurs médecins ont observé, début juillet, une grève nationale des stages, gardes et cours de TP et TD. Laquelle grève a été suivie d’un sit-in devant le Parlement. 

Les failles que ces étudiants dénoncent à la vindicte publique sont la qualité de la formation dans leurs facultés, la suppression d’une année du cursus en médecine, l’insuffisance des opportunités de stages et ce, sans omettre l'épineuse question de l’intégration des étudiants marocains rentrés d’Ukraine.

Ainsi, la CNEM précise dans un communiqué, que la tutelle n’est pas revenue sur sa décision d'inclure les étudiants d’Ukraine au sein des facultés marocaines, 'malgré le rejet de la commission de l’Assemblée générale', notant que le ministère de la Santé a récemment déclaré avoir l'intention de "soumettre la question à la présidence et au Conseil du gouvernement pour examen".


Par ailleurs, la CNEM a rappelé que les ministères de tutelle ont promis un programme contractuel entre le ministère de la Santé, de l’Enseignement supérieur et des Finances en présence du Chef du gouvernement, qui répondrait aux besoins des facultés et des hôpitaux selon des pourcentages logiques, notant qu'elle attend la concrétisation de cet engagement. 

Pour ce qui est des bourses et indemnités, la CNEM indique que selon le ministère de la Santé et celui de l’Enseignement supérieur, le ministère des Finances a validé la requête d’augmentation du budget (après son épuisement) alloué au paiement des indemnités impayées (6000 dirhams ) qui seront versées dès leur réception par le ministère des Finances pour les étudiants en médecine et pharmacie, avec le décaissement de la totalité des indemnités dues (2000 dirhams) pour les étudiants en dentaire 2015. Aussi, a-t-il été confirmé que cette dernière indemnité est dans les dernières étapes de son achèvement avant son décaissement appelant ainsi toute personne ayant changé de compte bancaire de fournir au ministère de la Santé le nouveau RIB pour recevoir l’argent.

Minhaty, cette bourse de l'enseignement supérieur, demeure de Talon d'Achille de ce bras de fer avec le gouvernement. Toujours selon la Commission, les 24 et 25 juillet ont été fixées comme délai des trois versements au profit des étudiants de dernière année. Un point qui n'a été soulevé que furtivement, selon leur communiqué.








🔴 Top News










 
Other